Burkina : après l'extradition de l'ex-RSP Moussa Nébié, Alpha Barry remercie ADO

Alpha Barry s'est entretenu ce lundi 22 février avec le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara (ADO). Le chef de la diplomatie burkinabè était porteur d'un message du président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui l'a chargé de remercier son homologue ivoirien pour sa sollicitude, a-t-on appris de la Présidence ivoirienne.

Alpha Barry est venu traduire la gratitude de son pays.

Alpha Barry a fait un tour à la Présidence de la République de Côte d'Ivoire sise dans le quartier du Plateau, à Abidjan (la capitale économique du pays). Le ministre burkinabè des Affaires étrangères a été reçu par le président Alassane Ouattara. Leur entretien a tourné essentiellement autour de l'extradition par les autorités ivoiriennes de Moussa Nébié dit "Rambo", une figure de proue de l'ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) qui vivait retranché sur le sol ivoirien. C'était le week-end dernier.

A sa sortie d'audience, Alpha Barry a déclaré à demi-mot toute la gratitude de Ouagadougou après ce geste fort d'Abidjan : « Nous avons parlé des relations qui sont fortes entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso. Nous avons un intérêt commun à avoir une solide coopération dans le domaine de la sécurité. Nous devons nous entendre pour mener efficacement la lutte contre les jihadistes. Le Burkina Faso œuvre avec la Côte d'Ivoire à ce que la sécurité entre les deux pays s'améliore. »

Etaient également présents à ce rendez-vous, les ministres Aly Coulibaly (chargé de l'intégration et des Ivoiriens de l'étranger), Albert Mabri Toikeusse (Affaires étrangères) et Hamed Bakayoko (Intérieur et Sécurité).