Chine : conférence consultative, Xi Jinping jette les bases de la nouvelle politique chinoise

Par Gary SLM
Publié le 26 février 2016 à 18:05 | mis à jour le 26 février 2016 à 18:05

La Chine a annoncé dès le début de l'année 2016 la tenue d'ici le mois de mars d'un sommet d'une très grande importance dénommée "Conférence consultative". Le chef de l'Etat chinois, Xi Jinping place beaucoup d'espoir en cette rencontre qui devra poser les jalons en ce qui concerne l'avenir de l'Empire du milieu. Se projeter vers l'avant au moyen de deux sessions âprement disputées, tel est l'objectif visé, nous rapporte Le Quotidien du Peuple.

La Chine veut insuffler une dynamique nouvelle à son développement.

La Chine veut repenser son système économique et social dans le seul but de le rendre plus performant. Cité en exemple par les marchés financiers ou même les autres pays qui composent le globe, le pays explose les records de croissance depuis plusieurs années, mais ne veut pas s'arrêter en si bon chemin. La matrice d'actions qui sera soumise et débattue à l'occasion de la Conférence consultative qui se tiendra en mars est symptomatique des ambitions affichées par la première puissance commerciale du monde. Quelle est la teneur de ce plan révolutionnaire ?

La Chine use du « 13e plan quinquennal » pour tracer les sillons d'une croissance maîtrisée.

Le "13e plan quinquennal", comme son nom l'indique si bien, permettra au pays de se doter d'un tableau de bord très précis, facteurs aléatoires, mais déterminants y compris, pour orienter au mieux sa politique générale. Prendre en compte les défis du moment ou ceux à venir pour agir efficacement face aux réalités ou aux épreuves qui se dresseront sur son chemin.

Au cours de ces deux sessions, il sera question de réunir toutes les éminences grises et autres forces vives de la nation chinoise pour qu'elles creusent au plus profond de leurs pensées afin de faire sortir quelque chose de potable qui sera la boussole des dirigeants chinois sur une longue période. Ce plan d'action ne sera pas immuable, bien entendu puisqu'il pourra être modifié le cas échéant. Les dés de cette rencontre très attendue sont déjà jetés et devront être axés essentiellement sur le quinté suivant : « innovation, coordination, écologie, ouverture, partage ».

Dans son message de présentation de vœux à la nation chinoise et à l'ensemble des partenaires de la Chine, le Président Xi Jinping a évoqué l’idée de « s’efforcer de créer un environnement politique propre ». Depuis trois ans, d’énormes efforts ont été faits pour bâtir un mécanisme institutionnel avec en ligne de mire la lutte contre la corruption fondée sur le principe suivant : « ne pas oser corrompre, ne pas pouvoir corrompre, ne pas penser à corrompre ».

La Chine veut donner un visage humain à son succès économique.

La Chine est consciente du fait que même si une grande partie du trajet a été fait à force de travail et d'abnégation, beaucoup d'insuffisances sont à combler. Le chef de l'état chinois, Xi Jinping veut placer l'être humain au centre de toutes les initiatives de l'État. C'est pourquoi la lutte contre la pauvreté demeure l'une de ses priorités. Lutter contre la pauvreté revient à veiller à ce que la richesse nationale soit bien redistribuée et une assistance particulière et efficace aux pauvres en général et aux personnes défavorisées en particulier en répondant à la problématique « qui soutenir, qui va le faire, et comment le faire ».


Cette philanthropie qui tient tant à l'Empire du milieu ne va pas se limiter aux frontières nationales. C'est dans cette optique que les dirigeants chinois ont mis en place l’initiative « Une ceinture et une route », sur proposition du Président Xi Jinping. Avec plus de 60 pays et régions bénéficiant des avantages de cette mesure, elle s'est matérialisée par de nombreux dons estimés à des dizaines de milliards de dollars US notamment en Afrique lors du sommet sino-africain.

« Bleu APEC », « Bleu défilé »… témoigne de la volonté du peuple chinois de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant l'émission des gaz à effet de serre de ses usines et en s'attelant à renforcer le couvert végétal via « trois projets de coordination de la production, de la vie et de l'écologie ».

Rappelons à toutes fins utiles que les actions posées par le gouvernement chinois et leurs résultats sont là pour témoigner de la réussite de son modèle économique : en 30 ans, la Chine est passée du statut d’ancienne colonie plongée dans une extrême pauvreté à celui de puissance économique de premier rang. La famine qui l’a frappé durant plusieurs années ne l’a pas freiné dans son élan et a réussi à faire sortir plus de 10 millions de personnes de la pauvreté en seulement deux années (2013 et 2014).



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara