Sénégal : au Conseil de sécurité, Mankeur Ndiaye se prépare à faire briller Dakar

Par Gary SLM
Publié le 04 mars 2016 à 18:07 | mis à jour le 04 mars 2016 à 18:07

Dorénavant membre du Conseil de sécurité de l'ONU, le Sénégal envisage jouer les premiers rôles durant son mandat. A cet effet, le pays entend proposer des thématiques d'actualités telles que l'eau, la paix et la sécurité. En prélude à cette démarche, l'Etat a organisé ce mercredi 2 mars un conclave sous le thème « Le Sénégal, membre du conseil de sécurité des nations unies, enjeux et perspectives », a-t-on appris de l'APS.

Au Conseil de sécurité, Dakar entend susciter le débat.

Au Conseil de sécurité de l'ONU, le Sénégal souhaite peser de tout son poids pour que les problèmes épineux de l’eau, la paix et la sécurité dans le monde trouvent rapidement des solutions. Elu le 15 octobre 2015 en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité au titre de la période 2016-2017, le Sénégal est un habitué de cet organe décisionnel des Nations Unies (1968 à 1969 et 1988 à 1989).

Lors d'un colloque gouvernemental qui s'est tenu ce mercredi, le ministre sénégalais des Affaires étrangères a annoncé les couleurs, Mankeur Ndiaye a déroulé les grands enjeux d'une telle initiative: « Nous devons anticiper en réfléchissant sur des thématiques hydro-diplomatiques. Il s’agit là, de proposer des nouvelles thématiques liées à l’eau, la paix et la sécurité au niveau du conseil de sécurité. Certes les défis et les questions sont immenses et multiples, a-t-il reconnu, mais le Sénégal a l’ambition de faire preuve de beaucoup d’innovations. Nous comptons promouvoir également la question de la femme et de la jeunesse au sein du conseil de sécurité.»


Prenant la parole à la suite du chef de la diplomatie sénégalaise, M. Fodé Seck, représentant permanent du Sénégal à l'ONU, est entièrement satisfait de ce qui a été accompli jusque-là : « Nous avons réussi à faire adopter des résolutions sur la Guinée Bissau. »






Articles les plus lus