Avec l'opération "Obangame", l'armée américaine élit domicile dans le Golfe de Guinée

L'armée américaine sera sur les côtes africaines du 17 mars au 29 mars 2016. Via son exercice militaire baptisé « Obangame / Sahara express », le Pentagone veut renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité de certains pays du golfe de Guinée. Cette importante annonce a été faite, ce mercredi 16 mars, par l’officier américain, Kevin Toth, depuis Kinshasa, apprend-on de Xinhua.

L'armée américaine manoeuvre fort dans le golfe de Guinée.

L'armée américaine souhaite donner à certaines forces armés africaines les rudiments nécessaires pour accroitre la sécurité et leur permettre de faire face aux défis du moment. A cet effet, le capitaine de vaisseau Heidi Agle, par vidéoconférence depuis les Etats-Unis, a levé un coin de voile sur cette opération : « Tout compte fait l'exercice maritime Obangame est le meilleur moyen de développer la coopération militaire entre les Etats-Unis et l'Afrique et surtout de renforcer les capacités des forces maritimes de différents pays de la région. Son objectif c'est d'améliorer la sécurité dans la région du golfe de Guinée. »

Prévue pour démarrer ce jeudi 17 mars, cette importante opération militaire connaitra son apothéose le 29 mars prochain. Au cours de cette douzaine de jours, sous la houlette des instructeurs américains, les forces navales des sept pays retenus (la RDC, le Congo, le Cameroun, le Nigeria, le Ghana, l'Angola et la Guinée Equatoriale) s’outilleront à acquérir un supplément de formation dans le partage des renseignements, la lutte contre la piraterie maritime, les trafics illégaux (drogue et armes, carburant) et surtout contre le terrorisme qui n’épargne plus aucun pays et dont le golfe de Guinée peut constituer un terreau fertile.

Notons qu’à travers le Commandement des États-Unis pour l'Afrique (AFRICOM), les Etats-Unis ont institué un commandement unifié destiné au continent, créé par le Département de la Défense des États-Unis en 2007 et entré en fonction en 2008. Il coordonne toutes les activités militaires et sécuritaires des États-Unis à l'échelle américaine.