Mali : excédé par le terrorisme, le ministre Salif Traoré déterre la hache de guerre

Par Gary SLM
Publié le 24 mars 2016 à 10:03 | mis à jour le 24 mars 2016 à 10:03

Salif Traoré ne veut plus se laisser surprendre par les terroristes qui pullulent au Mali. Le ministre malien de la Sécurité a donc sorti la grosse artillerie afin de faire face vaillamment à toute velléité d’attaque. À cet effet, il a exhorté le peuple malien à organiser un front commun contre ces hommes sans foi ni loi qui ne cessent de semer mort et destruction sur leur passage, d'après Le Prétoire.

Salif Traoré appelle les Maliens à l'unisson.

Le Colonel major Salif Traoré a lancé un appel à l'ensemble de la population pour les appeler à l'unité devant la montée en puissance du terrorisme. Excédé par les attaques successives qui ont frappé le Mali, le titulaire du portefeuille de la Sécurité s'est voulu formel : « Le Mali ne se laissera pas intimider par des terroristes. Notre peuple est un grand peuple qui a foi en l’avenir et qui a démontré en de multiples occasions sa capacité à surmonter les crises, sa force et son union face à l’adversité. Oui, le pays est debout! Debout pour combattre les lâches et protéger son peuple! Nous ne devons pas permettre que des terroristes freinent notre marche vers l’émergence. »


Encouragé dans ce sens par le président Ibrahim Boubacar Kéita (IBK), le sécurocrate en chef du régime de Bamako est à pied d'oeuvre pour garantir la sécurité des Maliens. Les attentats terroristes contre les hôtels Radisson Blu et Nord-Sud à Bamako, les rapts et autres attaques à Kidal, Gao, Tombouctou ont fini par pousser l’État à bout. Le représentant du gouvernement a donc décidé de mobiliser toutes les forces de défense et de sécurité afin de défendre l'intégrité du territoire national.