Côte d'Ivoire : Agriculture ivoirienne, Ouattara veut s'appuyer sur la FAO

Par Gary SLM
Publié le 09 avril 2016 à 14:57 | mis à jour le 09 avril 2016 à 14:57

L'agriculture ivoirienne va pouvoir renforcer ses liens avec la FAO. Le président de la Côte d'Ivoire, M. Alassane Ouattara a accordé une audience au Directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture au palais présidentiel d'Abidjan le 8 avril. Au cours de ce tête-à-tête très fructueux entre les deux hommes, le premier des ivoiriens a évoqué avec son hôte, son ambition de coopérer avec son Institution afin de permettre à la Côte d’Ivoire de transformer ses matières premières agricoles, nous rapporte le service de communication de la Présidence.

Agriculture ivoirienne, Ouattara rêve de transformer ses matières premières

Ouattara ne tarit véritablement pas d'inspiration sur la route de l'émergence à l'horizon 2020. En effet, le président ivoirien a profité de son entretien avec M. Jose Grazziano Da Sylva, le Directeur général de la FAO, pour renforcer sa coopération avec l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. Cette coopération sera matérialisée, les jours à venir, par l'ouverture à Abidjan d'un Bureau de liaison et de partenariat pour la Côte d’Ivoire et à la sous-région.

De même, M. Alassane Ouattara a fait part au directeur de cet organisme de l'ONU son ambition de transformer, sur place, les matières premières agricoles en produits finis. En tant que pays à fort taux agricole et surtout premier producteur mondial de cacao, la réalisation d'un tel projet permettra à la Côte d'Ivoire de booster son économie et d'offrir des milliers d'emplois à sa jeunesse. Ce projet qui est, du reste, réalisable a trouvé l'assentiment de M. Grazziano Da Sylva.


Notons que la Côte d'Ivoire a abrité la 29e Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique du 4 au 8 avril 2016. Elle présidera pendant deux la Conférence des ministres de cette Organisation. Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. Mamadou Sangafowa COULIBALY, en a été l'artificier.