Côte d'Ivoire : vomi par le PSG, Serge Aurier se rapproche du Barça

Serge Aurier pourrait bien porter la tunique des Blaugranas la saison à venir. À en croire des sources bien introduites, les dirigeants du FC Barcelone seraient en quête d'une perle rare pour succéder au latéral droit brésilien, Daniel Alves, annoncé sur le départ. Le nom de l'international ivoirien serait donc inscrit en bonne place parmi les joueurs visés, selon une information de la Gazzetta dello Sport relayée par mundodeportivo.

Serge Aurier, une priorité pour le FC Barcelone ?

Le FC Barcelone pourrait jeter son dévolu sur Serge Aurier dès ce mercato estival pour l'avoir dans son écurie pour les saisons à venir. C'est du moins les rumeurs qui se font de plus en plus persistantes du côté des champions espagnols. En effet, le départ de Dani Alves se précise, ainsi que le confirme Dinorah Santana, son agent : « Il est vrai que je me suis entretenu avec la Juventus, mais pas seulement avec eux. J’ai aussi rencontré deux clubs turcs, un club anglais et un club français. » L'affaire est donc plus que certaine. À 33 ans révolus, Daniel Alves da Silva ne rentrerait plus dans le schéma tactique de Luis Enrique (le coach de Barça).

Pour lui succéder, Josep Maria Bartomeu (le président du club catalan) est disposé à mettre le prix fort pour dénicher une perle à ce poste de latéral droit. Même si le Brésilien Bruno Peres reste dans le viseur des dirigeants du Barça pour remplacer son compatriote, le nom de Serge Aurier semble pourtant cristalliser leurs attentions. Et pour cause, le profil du joueur est tout de même saisissant. Champion d'Afrique en titre avec les Éléphants, double champion de France avec le Paris Saint-Germain (PSG), meilleur latéral droit du championnat français, certains observateurs vont plus loin pour dire qu'il est le défenseur latéral le plus prolifique d'Europe. Tous ces lauriers glanés çà et là pourraient faire de l'international ivoirien la recrue par excellence du Barça.

Mais la fausse note dans tout cela, c'est le côté un peu bad boy du joueur. Qui ne se souvient pas encore de l'affaire Périscope où un soir de la mi-février 2016, Aurier a eu un comportement peu orthodoxe vis-à-vis de son coach et de certains de ses coéquipiers. Quoi qu'il en soit, la discipline est de mise au FC Barcelone, et ce n'est pas Luis Suarez qui dira le contraire. Recruter le fils de Gbizié Léon serait un signal très fort pour les Catalans qui entendent repartir à la conquête de la Ligue des champions la saison prochaine.