Afrique : cas de racisme entre Africains blanc et noir

En Afrique, voir le racisme se manifester entre Africains, n'est plus chose rare. L'Egypte en particulier et toute l'Afrique blanche en général, regarde d'un autre œil leurs confrères de l'Afrique noire. C'est ce qui s'est passé entre la diplomate kényane Yvonne Khamati et son homologue égyptien qu'elle accuse de racisme pour des propos qu’il aurait tenu lors d’ une réunion des Nations unies sur l’environnement, la semaine dernière à Nairobi.

le racisme des Africains

Les Africains d'Afrique noire ont longtemps souffert du racisme et en souffrent encore. Tandis qu'en Inde, les Africains noirs sont tués et traqués de toute part à cause du racisme ambiant qui prévaut dans ce pays, en Afrique blanche, c'est le même son de cloche. Yvonne Khamati, l’Ambassadrice du Kenya auprès du Programme des Nations unies pour l’environnement, a accusé un responsable égyptien dont l’ identité n’a pas été révélée d’avoir tenu des propos racistes en qualifiant « de chiens et d’esclaves » les Africains subsahariens, lors d’une conférence de l’ONU au Kenya. Il aurait lancé ses injures au moment où les diplomates discutaient d’une résolution sur la bande de Gaza palestinienne qui n’a finalement pu être adoptée faute de quorum.

Selon elle, L’ Egypte ne devrait plus s’exprimer au nom de l’Afrique dans les rencontres internationales, à cause de ces propos. Le Ministre égyptien des Affaires étrangères ,Sameh Shoukry a de son côté décidé d’ouvrir une enquête sur des accusations contre un de ses diplomates. Il réclame un enregistrement des allégations prêtées à leur fonctionnaire.

Dans l'attente des résultats de cette enquête, il faut reconnaître que l'Egypte commence à se comporter en matière de racisme plus que l'Occident propre. Si seulement ces racistes égyptiens pouvaient se mirer dans l'histoire des pharaons noirs comme Ramsès II le nègre et Néco, ils comprendraient le ridicule qu'il y a de parler de racisme entre Africains blanc et noir...