Niger : après l'attaque de Bosso, Idriss Déby sort ses troupes contre Boko Haram

Par Gary SLM
Publié le 09 juin 2016 à 11:52 | mis à jour le 09 juin 2016 à 11:52

Idriss Déby a décidé de voler au secours du peuple nigérien par l'envoi de troupes tchadiennes en vue de combattre Boko Haram. Le président tchadien répond ainsi à la demande à lui adressée par Mahamadou Issoufou dont l'armée a pratiquement été mise en déroute par les combattants de cette nébuleuse le vendredi 3 juin dernier à Bosso (Sud-Est), apprend-on de Jeune Afrique.

Idriss Déby lance l'assaut final contre Boko Haram

Idriss Déby est plus que jamais déterminé à en découdre avec les combattants de la secte islamiste Boko Haram qui ne cesse de semer une véritable terreur dans les pays du bassin du lac Tchad. Ainsi, réagissant à la sollicitation de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, la réponse du président tchadien ne s'est pas fait attendre, comme le confirme une source proche du dossier : « Les troupes tchadiennes, lourdement équipées, ont commencé à se diriger lundi vers la frontière tchado-nigérienne avec pour ordre de traquer partout les Boko Haram une fois sur place. »

Dans le cadre de cette coopération militaire entre le Tchad et le Niger, ce sont environ 2 000 soldats tchadiens qui ont été envoyés à Diffa rejoindre leurs frères d'armes nigériens afin de sécuriser cette zone hyper sensible où les hommes d'Abubakar Shekau semblent avoir élu domicile. Traumatisées par la violence des combats du vendredi dernier, les populations de Bosso et ses environs ont massivement migré vers des zones plus sûres, espérant que cette opération militaire contribuera à pacifier leurs localités.

Notons que l'armée tchadienne jouit d'une certaine notoriété et d'un certain respect après ses interventions au Nord-Mali, au Cameroun, au Nigeria et au Niger dans son engagement contre le terrorisme. En dépit des résultats non négligeables de ces forces tchadiennes, les groupes armés jihadistes continuent d'avoir pignon sur rue.

Cette énième intervention pourrait-elle consacrer la fin de Boko Haram ?



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus