Niger : menacé par Boko Haram, Mahamadou Issoufou en visite officielle en France

Mahamadou Issoufou fera une visite officielle dans la capitale française du 13 au 16 juin 2016. À en croire Jeune Afrique, le président nigérien mettra ces quatre jours à profit pour rencontrer aussi bien le président français que les ministres français des Affaires étrangères et de la Défense. Cette visite intervient quelques jours après l'attaque de Boko Haram dans la localité nigérienne de Bosso.

Mahamadou Issoufou s'en remet à Paris

Mahamadou Issoufou est décidé à mettre tout en oeuvre pour bouter hors de son territoire le groupe islamiste Boko Haram. Après l'appel à la rescousse lancé au président Idriss Déby, voilà que le président nigérien, accompagné de ses ministres Hassoumi Massoudou de la Défense et Ibrahim Yacouba des Affaires étrangères, se rend sur les bords de la Seine, sur invitation du président François Hollande, pour une visite officielle de quatre jours. Ainsi, dès ce mardi 14 juin, les deux chefs d'État auront un important tête-à-tête à l'Élysée sur le coup de 15 heures. Après cette rencontre, le président Issoufou aura également un dîner officiel, mardi soir à 22 heures, avec Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères.

Loin d'être de tout repos, la visite du chef d'État réélu du Niger le conduira chez Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale ainsi que Pierre Gattaz, le président du Medef, le patronat français. Le clou de cette visite sera assurément la rencontre très attendue avec Jean Yves Le Drian, le ministre français de la Défense. En effet, les troupes françaises sont engagées dans la lutte contre le terrorisme en Afrique. Ce sera donc l'occasion pour évoquer l'épineux problème de Boko Haram qui ne cesse de semer la terreur dans les pays du bassin du lac Tchad.

Notons que le président nigérien et son homologue français sont tous deux membres de l'International socialiste et entretiennent depuis belle lurette de très bonnes relations. C'est donc à juste titre que le président Issoufou vient demander l'aide des autorités françaises dans la lutte contre ces terroristes.

Selon vous, Paris entendra-t-il son appel ?