Côte d'Ivoire / Détournement au Burida : Gadji Celi se justifie

Par Gary SLM
Publié le 29 juin 2016 à 09:51 | mis à jour le 29 juin 2016 à 09:51

Gadji Celi, artiste musicien de Côte d'Ivoire, est accusé de détournement de forte somme d'argent à la tête du Bureau Ivoirien des Droits d'Auteurs (BURIDA) qu'il administrait. En ce moment exilé, il a décidé de donner de la voix pour apporter un éclairage sur cette affaire qui semble ternir son image d'ambassadeur de la musique ivoirienne.

Gadji Celi a t-il détourné de l'argent au BURIDA?

Gadji Celi St Joseph, artiste ivoirien exilé en France à cause de la crise postélectorale de 2010-2011, ne reconnaît pas avoir détourné les cinq milliards de FCFA des caisses du Bureau Ivoirien des Droits d’auteurs (BURIDA) dont on l'accuse. Pour lui c'est un cabale montée contre sa personne : « Ça m’étonne qu’on me colle une affaire de 5 milliards détournés au BURIDA », a indiqué en riant l’ex PCA du BURIDA.

Ensuite, il a ajouté que « Pendant les un an et quatre mois de mon mandat, mon conseil d’administration et moi, nous avons renfloué les caisses du BURIDA avec 1 milliard 125 millions. Et c’est uniquement les recettes de la zone gouvernementale. Parce qu’on n’encaissait pas dans la zone ex-cno. En septembre 2010, il y avait le délestage. Et c’était compliqué de faire payer les gens. En octobre, c’était la période des élections, on n’a pas encaissé comme il se devait avec tous les mouvements. Et novembre et décembre, la situation s’est empirée. Alors que ce sont les trois mois de bonne saison pour le Burida. Et c’est donc sans ces trois mois que nous avons fait rentrés 1 milliards 125 millions. Malgré tout, j’ai payé les employés, réglé les problèmes des artistes, payé les droits d’auteurs. Et j’ai restauré la maison y compris tous les nouveaux meubles de bureaux. Donc, cela a nécessité des dépenses. »

En précisant que son salaire et ses avantages lui revenaient à "2,7 millions de FCFA" mensuellement, il rappelé qu'il n'a pas « attendu d’être PCA du BURIDA pour être Gadji Celi. Les gens ont oublié que j’ai créé l’Unartci avec mes propres fonds. Pendant 5 ans, j’ai entretenu 6.500 artistes de cette union. Ceux qui disent que Gadji a volé de l’argent, je ne sais vraiment pas de quoi ils parlent ».

Gadji Celi fut un footballeur international, capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire, champion de la CAN 92 au Sénégal. Artiste-chanteur de renom, il est exilé en France où il prépare en ce moment un nouvel album intitulé Point sensible.



Articles les plus lus