Guinée : Dialogue politique, rencontre décisive entre Alpha Condé et Dalein Diallo

Par Gary SLM
Publié le 02 septembre 2016 à 18:45 | mis à jour le 02 septembre 2016 à 18:45

Alpha Condé et Dalein Diallo se sont rencontrés, ce jeudi, au palais Sékoutoureyah pour engager le dialogue politique longtemps annoncé. Cette rencontre entre le président guinéen et le chef de file de l'opposition laisse augurer un climat social apaisé.

Alpha Condé et Dalein Diallo, la paix des braves ?

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo ont déjoué tous les pronostics des va-t-en-guerre qui n'entrevoyaient nullement leur rencontre. Mais dans un sursaut national, l'opposant a saisi la main tendue par le président guinéen. À sa sortie d'audience, le président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) en donne la teneur : «Nous avons échangé sur les problèmes politiques, économiques et sociaux. Nous nous sommes mis d’accord sur un certain nombre de décisions. » Puis il ajoute : «Le président va s’engager et engager toutes les institutions de la République à appliquer scrupuleusement les décisions de dialogues politiques qui ont eu lieu et ceux qui auront lieu.»

Ce tête-à-tête cordial a permis aux deux leaders de s'accorder sur la nécessité d'oeuvrer pour un mieux-être de leurs compatriotes. A cet effet, le locataire du palais Sékoutoureyah envisage la réduction de la TVA sur les denrées de première nécessité. Toutefois, cette rencontre d'une heure quarante-cinq a également été l'occasion pour eux d'exposer leurs divergences. Dans un souci de consensus, ces tenants du pouvoir et du contre-pouvoir envisagent d'avoir des consultations mutuelles et permanentes.

En définitive, cette rencontre était d'autant plus solennelle que le professeur Condé ne cache pas sa satisfaction : « Désormais, je pense qu’il sera difficile d'avoir une manipulation à mon niveau ou à son niveau, si nous-mêmes nous sommes en contact. Ceux qui jouent en eau trouble ne pourront plus jouer s’il n’y a plus d’eau trouble. Quand l’eau est claire, personne ne peut jouer. » De même, le président guinéen entend s'appuyer sur l'expérience de son opposant pour conduire les affaires de l'État.


Cette rencontre intervient après des manifestations de l'opposition ayant causé un mort et une douzaine de blessés en août dernier.



Facebook
Twitter
email
tel