Côte d'Ivoire / Affaire Guy-André Kieffer : le principal suspect Michel Legré est décédé

Par Gary SLM
Publié le 19 septembre 2016 à 23:57 | mis à jour le 19 septembre 2016 à 23:57

Michel Légré est décédé ce dimanche 18 septembre, à son domicile. Principal suspect dans la disparition du journaliste Kieffer, l'homme s'en est allé sans élucidation de l'affaire qui a longtemps trainé son nom dans les médias.

Michel Légré mort, l'affaire Kieffer toujours en suspend

Michel Légré a tiré sa révérence après une douzaine d'années passées dans la tourmente. En effet, le beau frère de Simone Gbagbo avait eu maille à partir avec la justice française pour sa responsabilité présumée dans la disparition du journaliste franco-canadien. Cette triste nouvelle de sa mort a été donnée par Franck Anderson Kouassi, cadre du FPI : « Michel Legré est malheureusement décédé ce matin. Je n’en sais pas plus. » Puis, il précise : « Il est décédé chez lui. »

Notons que le défunt serait la dernière personne vue en compagnie de Guy-André Kieffer sur le parking d'un supermarché d'Abidjan. D'aucuns soutiennent qu'il aurait tendu un guet-apens au journaliste franco-canadien un 16 avril 2004, afin de l'enlever. À en croire des sources bien introduites, il serait également l'un des informateurs du journaliste lors de ses investigations sur les malversations dans la filière cacao. Sa proximité avec la famille présidentielle d'alors avait suffi à le présenter comme le barbouze présumé de la famille Gbagbo.

Toutefois, les enquêtes du juge français Patrick Ramaël n'ont pu établir, avec certitude, la responsabilité des personnes mises en cause. L'affaire Kieffer est donc dans une totale impasse, en dépit de la volonté du régime de faire progresser les enquêtes. Chose somme toute qui fait dire à des observateurs qu'il y aurait une erreur de casting dans cette affaire. Les enquêteurs gagneraient donc à changer de fusil d'épaule pour chercher dans la maison d'à côté, chez ceux qui hier criaient lorsqu’ils étaient dans l'opposition et qui ne font rien pour élucider ce crime resté trop longtemps impuni maintenant qu’ils sont aux affaires.



Les commentaires
Prochainement disponible...