Ghana : le Président John Mahama plaide à l'ONU pour la liberté des Africains

Par Gary SLM
Publié le 22 septembre 2016 à 17:36 | mis à jour le 22 septembre 2016 à 17:36

Le Président de la République du Ghana, John Mahama Dramani s'est tenu sur les hauteurs de l'Organisation des Nations Unies (ONU) pour demander que l'Occident arrête d’imposer la démocratie à l’Afrique. Sans trahir ses pensées, M. John Mahama a rappelé que l'Afrique peut se développer seule à condition que le commerce internationale soit équitable.

John Mahama, une Afrique de liberté et de développement

Pour le Président du Ghana, John Mahama Dramani, l'Afrique doit prendre en main son propre destin et décider de la destinée qu'elle veut s'assigner. A la tribune de l'ONU où il s'exprimait dans le cadre de la 71ème session ordinaire de l'Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), M. Mahama Dramani a plaidé pour que l'Occident donne l'occasion aux Africains de marcher librement sur la route de leur développement et celle de leur démocratie : « La démocratie n’a pas une mesure unique, les différents pays sont à de différentes étapes de la pratique démocratique. La démocratie est un système évolutif et ne peut pas être imposée à un peuple, » a t-il expliqué.

Pour lui, toutes ces crises interminables sur le continent africain tirent leur origine de ce que l'Occident en fait un peu trop en s'ingérant sans limite ni scrupule dans les affaires étatiques des pays africains. Agir dans les pays africains comme si l'on était encore aux temps coloniaux, c'est manquer de respect aux actes qui ont sanctionné les indépendances des pays africains : « l'erreur pour l'Afrique est que nous sommes perçus comme une unité homogène et sommes traités en tant que tel, … cependant nous sommes un continent avec des aspirations différentes, des cultures différentes, des démocraties et même un développement économique, » a enseigné le Président Mahama.


Revenu sur son idée maîtresse à savoir donner à l'Afrique l'opportunité de commercer de manière équitable avec les différents et multiples acteurs du monde entier, le Président John Mahama Dramani a réitéré sa pensée forte qui est que l'Occident doit donner sa chance à l'Afrique. Une chance équitable...