ONU : Ban Ki-moon s'en va, Antonio Guterres arrive

Antonio Guterres (67 ans) est en passe de devenir le prochain secrétaire général de l'ONU. L'ancien Premier ministre portugais a reçu l'onction du Conseil de sécurité, ce jeudi 6 octobre.

Antonio Guterres remplace Ban Ki-moon sous peu

Le choix de l'ex-Premier ministre portugais Antonio Guterres pour remplacer Ban Ki-moon a été adopté par le Conseil de sécurité. Effet, au terme de six scrutins préliminaires âprement discutés, ce socialiste modéré et pro-européen a été unanimement désigné par les quinze États membres du Conseil de sécurité pour briguer le secrétariat général de l'Organisation des Nations unies (ONU). Mais il revient, en dernier ressort, à l'Assemblée générale d'entériner cette désignation.

Ainsi, le Sud-coréen, SG sortant s'est félicité de ce que l'organisation a opéré « un excellent choix ». Car Antonio Manuel de Oliveira Guterres est un homme du sérail. En 2005, Kofi Annan l'a nomme Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCNUR). Il a occupé cette fonction pendant deux mandats de cinq ans, c'est-à-dire jusqu'en 2015. Il connaît donc très bien la machine onusienne. Sauf cataclysme, il prendra ses fonctions dès le 1er janvier 2017 en qualité de 9e Secrétaire général de l'ONU.

Notons que le diplomate portugais arrive au moment où les relations internationales sont plus ou moins délicates. L'opposition entre les États-Unis et la Russie au sujet de la crise syrienne est d'autant plus tendue que sa tâche ne s'annonce pas facile. De même, le terrorisme transfrontalier est assurément en train de gagner du terrain, n'épargnant aucun pays de la planète. Sa contribution pour créer un monde paisible est donc très attendue.