Mali : Comme un orpailleur, Randgold refuse de payer l'impôt

Par Gary SLM
Publié le 11 octobre 2016 à 11:23 | mis à jour le 11 octobre 2016 à 11:23

Randgold a en ce moment maille à partir avec les autorités maliennes. La pomme de discorde réside dans le fait que cette société d'extraction d'or a un arriéré de plusieurs milliards d'impôts dont le paiement devient de plus en plus problématique.

Randgold sommée de payer 46 milliards de FCFA d'impôts

Randgold Resources est actuellement dans le collimateur du fisc malien. En effet, cette entreprise minière exerçant principalement au Mali doit un arriéré de plus de 46 milliards de FCFA d'impôts. Mais l'apurement de ce passif semble devenir un véritable noeud gordien entre Mark Bristow, le PDG de la société, et le gouvernement. L'État malien a donc mis Randgold en demeure de s'acquitter de la totalité de la somme due ou au moins la moitié de ce montant. Pour l'y contraindre, les bureaux de l'entreprise ont été fermés et ses comptes gelés. Les autorités menacent par ailleurs de suspendre l'extraction d'or. De leur côté, les responsables de la société sont toujours en négociation pour ne payer que le tiers du montant.

Ce bras de fer qui prend de plus en plus d'ampleur semble loin de son épilogue. Car les positions tranchées des parties ne donnent véritablement pas un espoir de conciliation. Des interrogations taraudent tout de même les esprits. Comment une société qui exploite trois des neuf mines d'or du pays, avec près de la moitié de la production nationale (21 tonnes sur cinquante par an) a du mal à payer ses impôts ? Est-ce une preuve de mauvaise foi ou plutôt une volonté délibérée de se soustraire de ses obligations fiscales ? Y aurait-il des tentatives de corruption pour s'exempter de toute imposition ? Sa forme juridique (Société publique à responsabilité limitée) en dirait long sur ses réelles intentions. En 2011, la société a fait un chiffre d'affaires de 1.127 millions de dollars US.


Quoi qu'il en soit, le gouvernement malien est décidé à faire payer à cette société jusqu'au dernier centime d'impôt. Lui qui ne perçoit à peine que 20% de la production d'or (soit environ 10% du PIB). Notons que le Mali est le troisième pays producteur d'or en Afrique après l'Afrique du Sud et le Ghana.




Articles les plus lus