Niger : indésirable à Niamey, Hama Amadou en embuscade à Abidjan ?

Par Gary SLM
Publié le 16 novembre 2016 à 09:34 | mis à jour le 16 novembre 2016 à 09:34

Hama Amadou était sur les bords de la lagune Ébrié, ce week-end, pour tenir un forum de son parti politique. Lors de ces retrouvailles avec les militants du Moden Fa Lumana, l'opposant nigérien a gonflé ses troupes en bloc.

Hama Amadou range ses militants en ordre de bataille

Persona non grata au Niger, Hama Amadou cherchait, depuis, des voies et moyens pour s'adresser directement à ses partisans. Cette opportunité fut offerte au candidat malheureux à la présidentielle nigérienne, ce 13 novembre, pour remobiliser ses troupes. En effet, le parti d'opposition, Moden Fa Lumana, tenait du 10 au 13 novembre un forum à Abidjan. Aussi, des délégations sont venues de partout pour communier avec leur leader en exil à Paris depuis mars 2016. L'ex-président de l'Assemblée nationale nigérienne a saisi l'occasion pour appeler ses camarades à l'adhésion, à la cohésion et à la mobilisation pour les batailles à venir. En dépit de quelques défections dans leur rang, ces opposants entendent tenir la dragée haute au président Mahamadou Issoufou.


La tribune à lui donnée dans la capitale ivoirienne a été pour lui la véritable première plateforme pour renouer le contact avec ses soutiens. Car, empêtré dans une affaire « d'enlèvement d’enfants » dans son pays, l'opposant est toujours dans le viseur de la justice. Aussi, son état de santé nécessite-t-il un suivi régulier du côté de l'Hexagone. Mais en homme politique bien rompu en la matière, l'ancien Premier ministre est en train de se tisser une toile à l'extérieur, avec des contacts qui lui seront certainement utiles pour réaliser son rêve présidentiel. Mais en face, le président Issoufou continue de ratisser large au sein de l'opposition pour demeurer majoritaire. La lutte politique continue donc dans un Niger constamment frappé par des attaques terroristes depuis un certain temps.