Côte d'Ivoire : Législatives, l'UDPCI de Mabri claque la porte du RHDP

Par Gary SLM
Publié le 22 novembre 2016 à 16:43 | mis à jour le 22 novembre 2016 à 16:43

Albert Mabri Toikeusse a décidé d'aller en cavalier solitaire avec son parti lors des législatives à venir. La frustration de l'actuel ministre des Affaires étrangères tient du fait que certains de ses candidats ont été désavoués par le RHDP.

Mabri Toikeusse tance ses alliés du RHDP

C'est peu dire qu'Albert Mabri Toikeusse est actuellement très remonté contre ses ainés Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. En effet, le président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) digère mal le fait que ses alliés du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition au pouvoir, aient décidé de mettre en minorité ses candidats dans certaines circonscriptions du pays. Alors qu'il envisageait présenter des candidats dans 21 circonscriptions, c'est seulement 15 qui lui ont été accordées. C'en était certainement trop pour le successeur de Robert Guéï qui espérait glaner davantage de localités.

Aussi, a-t-il décidé de présenter ses candidats suivant le plan qu'il avait initialement concocté à l'intérieur de son parti. C'est-à dire faire chemin seul sous la bannière de l'UDPCI lors du scrutin législatif. Cette attitude n'a nullement été du goût de la coalition qui a aussitôt réagi. Mabri aurait donc été démis de sa fonction de coordonnateur du RHDP du Tonpki et remplacé par Siki Blon Blaise. Si cette dissension se poursuit au-delà des législatives, il se pourrait que son poste au sein du gouvernement soit menacé. Mais n'allons pas vite en besogne, car, ne dit-on pas que la politique est la saine appréciation des réalités du moment. Attendons donc de voir de quoi demain sera fait.


Notons que les législatives 2016 sont prévues pour le 18 décembre prochain. Sur les 255 sièges à pourvoir, le RHDP a présenté 241 candidats dont 103 issus du PDCI, 134 du RDR et 4 du MFA tendance Moutayé Anzoumana.




Articles les plus lus