Ghana - USA : Une ambassade américaine fictive découverte à Accra

Par Gary SLM
Publié le 05 décembre 2016 à 15:21 | mis à jour le 05 décembre 2016 à 15:21

Rentrer aux États-Unis par tout moyen est devenu une obsession pour bon nombre de personnes, en l'occurrence des Africains. Des malfrats ont donc installé une fausse ambassade américaine à Accra. Celle-ci a fonctionné pendant une dizaine d'années, délivrant visas et autres documents officiels américains.

Une ambassade américaine frauduleuse démantelée

Le pays de l'oncle Sam compterait actuellement sur son sol plusieurs personnes qui y seraient rentrées frauduleusement. C'est du moins ce qui ressort de la récente découverte faite au Ghana par le département d'État américain. En effet, une fausse ambassade américaine délivrait de faux papiers d'identité (extraits de naissance) et des visas aux demandeurs. Le hic c'est que c'était des documents authentiques qui étaient délivrés par des faussaires turcs moyennant la somme de 6.000 dollars. Ces derniers se faisant passer pour des agents consulaires américains et communiquaient régulièrement en Anglais et en Néerlandais. Pour mieux tromper la vigilance des visiteurs, ce gang avait accroché un portrait de Barack Obama avec un drapeau américain.

Après le démantèlement de cette vraie-fausse représentation diplomatique, le département d'État américain livre ici leur mode opératoire : « Pendant une décennie, l'ambassade a fonctionné sans entrave. Les criminels qui gèrent l'opération ont été en mesure de payer les fonctionnaires corrompus afin qu'ils regardent de l'autre côté, et ont réussi à obtenir des documents vierges légitimes. » La perquisition des lieux a également permis de découvrir un vaste empire de faux et usage de faux.

Cette triste découverte intervient au moment où l'élection présidentielle ghanéenne point à l'horizon. Le président John Mahama Dramani tentera de rempiler face à son challenger Nana Addo Akufo et cinq autres candidats. Les attentes sont déjà nombreuses pour le président qui sortira des urnes dès ce mercredi. Car les autorités ghanéennes devraient farouchement s'attaquer à la corruption et autres maux qui ne font pas honneur au pays.



Les commentaires
Prochainement disponible...