Mali : le programme DDR, un succès au-delà des espérances

L'accord d'Alger est visiblement en marche eu égard à la mise en oeuvre de l'un de ses maillons essentiels : le DDR. De 10.000 combattants préalablement concernés par cette opération, c'est maintenant près de 15.000 personnes qui viennent de se signaler.

Avec le DDR, c'est la fin de la guerre au Mali ?

Le Programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) initié par les autorités maliennes connait en ce moment un réel engouement. En effet, après la signature de l'accord de paix d'Alger, les groupes armés avaient convenu du désarmement de leurs combattants. Cette opération est en passe de connaitre un succès fulgurant, car les candidats au désarmement pourraient être plus nombreux, au-delà des prévisions faites par la Commission nationale de DDR. De 10.000 hommes concernés au départ, c'est 12.000 voir 15.000 combattants qui ont pris d'assaut le siège de la Commission.

Mais d'aucuns voient en cette affluence une certaine magouille, car les groupes armés auraient gonflé l'effectif de leurs bénéficiaires. Ainsi, les 50 millions de dollars (plus de 26 milliards de FCFA) prévus pour financer l'opération pourraient vite être dérisoires. N'empêche que les autorités fondent beaucoup d'espoir dans ce processus qui viendrait quelque peu décrisper le climat militaro-politique. Toutefois, les forces impliquées dans le processus de paix au Mali entendent s'investir davantage pour la réussite de ce processus. Pourvu que les intentions soient sincères et irréversibles pour éviter que le Mali retombe dans un chaos à l'issue incertaine.