Chine : crise syrienne, Pékin propose une solution politique et l'unité du CS

Par Gary SLM
Publié le 29 décembre 2016 à 15:47 | mis à jour le 29 décembre 2016 à 15:47

La crise syrienne est en ce moment au coeur des relations internationales. Alors que les Occidentaux demandent le départ de Bachar al-Assad du pouvoir, la Russie lui apporte son soutien, militaire s'entend. Les autorités chinoises viennent donc de proposer une solution politique et une unité de vision sur la catastrophe syrienne.

La solution chinoise pour la crise syrienne

L'utilisation des armes chimiques dans la crise syrienne est d'autant plus récurrente que les grandes nations s'activent pour y mettre un terme. En effet, le Conseil de sécurité de l'ONU a fait une proposition à propos de l'utilisation de ces armes, du reste, très dangereuses. Mais pour Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, toute action du Conseil de sécurité doit contribuer à créer une solution politique à la question syrienne et refléter l'unité du Conseil de sécurité.

Mme Hua a fait cette remarque après que le Royaume-Uni et la France ont proposé une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour imposer des sanctions à l'encontre des Syriens et des organisations syriennes ayant mené des attaques à l'aide d'armes chimiques. Aussi, se veut-elle très pragmatique : « Je tiens à souligner que toute action du Conseil de sécurité de l'ONU doit favoriser une solution politique à la question syrienne et être propice à l'unité du Conseil de sécurité. »


La porte-parole de la diplomatie de l'Empire du Milieu a fait cette proposition lors d'une conférence de presse quotidienne qu'elle a animée ce mercredi. Pour elle, la Chine s'oppose certes à l'utilisation d'armes chimiques par toute personne, à toute fin et en toutes circonstances. Mais elle propose cependant une solution négociée afin de trouver un consensus sur ce sujet très épineux. Telle est la position claire et constante que Xi Jinping et ses collaborateurs n'ont cessé de défendre. Elle a donc appelé la communauté internationale à se concentrer sur la promotion constructive de solutions politiques à la question syrienne.