Côte d'Ivoire : le budget des Éléphants, une gestion non contrôlée ?

Les Éléphants de Côte d'Ivoire sont actuellement en préparation à Abu Dhabi en prélude à la CAN 2017. Pour ce faire, le gouvernement ivoirien a décaissé environ 4 milliards de francs CFA comme budget. Mais ce qui fait grincer les dents à Abidjan, c'est que ces fonds sont souvent gérés sans grand contrôle.

Les Éléphants à la CAN, une prime à la malversation ?

Chaque participation des Éléphants à la CAN entraine le décaissement de sommes faramineuses pour les mettre dans les conditions idoines. Mais là où le bât blesse généralement, c'est que l'argent du contribuable ivoirien est souvent dilapidé sans que ni le ministère des Sports, ni la Fédération ivoirienne de football (FIF) ne rendent véritablement compte de leur gestion. Cette attitude est d'autant plus scandaleuse que 720 millions de francs CFA de primes s'étaient volatilisés sans trouver de coupables. Alain Lobognon, le ministre d'alors, et ses deux collaborateurs n'avaient simplement qu'été demis de leurs fonctions, sans poursuites judiciaires.

Aussi, l'affaire des primes "disparues" des champions d'Afrique est-elle passée sans grands bruits sur les bords de la lagune Ébrié. Exceptées quelques réactions isolées d'une poignée d'Ivoiriens, à l'image de Pierre Adjoumani, président de la Lidho : « L’argent du contribuable a besoin d’être géré avec un minimum de clarté. Nous attirons l’attention de l’exécutif afin d’éviter que se répète le scénario de 2015. » Cette réaction vient à propos, car François Albert Amichia, ministre des Sports, a annoncé un budget de 3,9 milliards francs CFA (5,9 millions d’euros) pour la préparation et la participation à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2017) au Gabon.

En dépit de ces moyens colossaux, les ambitions d'Augustin Sidy Diallo, président de la FIF, sont un peu trop modestes : « Nous avons une équipe jeune et en reconstruction. Notre objectif sera de passer le premier tour. » Humilité ou stratégie pour éviter la pression, dirait-on. Mais cette attitude ne serait-elle pas de nature à plomber l'ardeur des champions d'Afrique en titre qui ambitionnent de rempiler ? Quoi qu'il en soit, les Ivoiriens attendent leur équipe de pieds fermes. De même, quelque soit là où s'arrêtera l'aventure de la Selephanto, toute la Côte d'Ivoire attend un compte rendu fidèle de l'expédition gabonaise.

UEMOA, les banques étrangères dominent le marchés

UEMOA, les banques étrangères dominent le marchés

18:08

La commission bancaire de l’Union économique etmonétaire ouest-africaine (UEMOA) a rendu public […]

17:57
le coup de chapeau de la Fondation Mo Ibrahim à Macky Sall

le coup de chapeau de la Fondation Mo Ibrahim à Macky Sall

La fondation Mo Ibrahim vient de publier son indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique. Dans ce […]

17:57
Affaire

Affaire "libérez Gbagbo", Richard Kouassi écope de 15 jours de prison

Lors de la rencontre Éléphants - Lions de l'Atlas, Richard Kouassi avait déroulé une banderole […]

16:53
Apollo, les véhicules autonomes de Baidu explosent en 2018

Apollo, les véhicules autonomes de Baidu explosent en 2018

Apollo, les véhicules autonomes de Baidu, faisant partie d'un important projet national de […]

16:20
Démission de Mugabe, et si Alassane Ouattara avait raison...

Démission de Mugabe, et si Alassane Ouattara avait raison...

A l'ouverture du SARA 2017, Alassane Ouattara a appelé Robert Mugabe à partir du pouvoir "dans la […]

+