Côte d'Ivoire: le Ministère de la Défense réagit à un sms dangereux

Un sms dangereux a attiré l'attention du Ministère de la Défense qui, après avoir analysé le message qui fait état d'éventuelles tueries auxquelles les soldats mutinés s'adonneront à partir de ce jour lundi 9 janvier 2017 sur tous les civils et policiers qui s'adonneraient librement à leurs activités quotidiennes.

Un sms dangereux interpelle le Ministère de la Défense de Côte d'Ivoire

Le dangereux sms qui a fait réagir le Ministère de la Défense mentionne ceci: " Du 9 au 17 janvier les cours seront annulés sur l'ensemble du territoire ivoirien à raison des mutineries présentes depuis hier. Communiqué officiel du Ministre de la Défense Mr Alain-Richard Donwahi. Les négociations ne sont pas concluantes. A toutes et à tous l'heure est grave. Les militaires prévoient de tuer. Tous les civils et policiers seront exécutés. Donc attention! A partir de 16h, tout civil doit être dans sa maison. Sauver des vies. Faites passer..."

Devant la gravité d'une telle rumeur (?) via les sms, la réaction du Ministère de la Défense ne s'est pas faite attendre. De manière officielle, le Ministère a déclaré ceci :

" " DÉMENTI DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE"

Des SMS circulent depuis ce matin véhiculant de fausses rumeurs sur une prétendue suspension des cours du 9 au 17 Janvier 2017 sur toute l'étendue du territoire national.

Nous nous inscrivons encore une fois en faux contre cette information.

Nous vous demandons de ne pas céder à la panique et de continuer à garder votre calme," pouvait-on lire sur la page Facebook officielle dudit Ministère.

Dans ce même objectif, un tweet émanant de la Présidence signé Alassane Ouattara, sur ses pages officielles de réseaux sociaux rappelle aux ivoiriens la reprise effective des activités du week-end et des jours à venir : " Les événements de ces derniers jours sont regrettables. Je sais que les populations en ont été affectées. Je tiens à rassurer chaque Ivoirien et tous les amis de la Côte d'Ivoire que tout est rentré dans l'ordre. Vous pouvez vaquer tranquillement à vos occupations," signé Alassane Ouattara.

Sms confus, diffus ou sérieux, la Côte d'Ivoire est en ce moment dans une impasse où les apprentis politiques et leur bras séculier les rebelles qui se sont récemment soulevés, tirent le pays des fiers Ivoiriens vers une case de conserve d'indiscipline, de vol, de violence, de désordre, bref vers une boîte de Pandore des ouailles rebelles.

Le parlement exige le départ du Premier ministre Tshibala

Le parlement exige le départ du Premier ministre Tshibala

11:48

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Bruno Tshibala est sur la sellette. […]

11:32
Sommet UA-UE, Claudy Siar et Kémy Seba en trouble-fête?

Sommet UA-UE, Claudy Siar et Kémy Seba en trouble-fête?

Que de tensions autour du prochain Sommet UA-UE qui se tiendra à Abidjan les 29 et 30 mai […]

11:29
500 migrants clandestins sauvés par une opération d’ Interpol

500 migrants clandestins sauvés par une opération d’ Interpol

L’Organisation internationale de la police criminelle, Interpol a annoncé jeudi avoir sauvé […]

09:53
Bouaké, la ville qui échappe au contrôle de la République ?

Bouaké, la ville qui échappe au contrôle de la République ?

Bouaké est désormais devenu l'épicentre de toutes les contestations en Côte d'Ivoire. L'ancien […]

08:49
Cinq partis politiques reçoivent 500 millions de l’État pour leurs activités

Cinq partis politiques reçoivent 500 millions de l’État pour leurs activités

Cinq partis politiques ont reçu jeudi une subvention d’environ 500 millions FCFA du gouvernement […]

+