C’est une lapalissade de dire que les champions d’Afrique en titre ont le dos au mur. Après leurs deux premiers matchs nuls, les Éléphants de Côte d’Ivoire devront impérativement battre le Maroc pour passer en quarts.

Éléphants vs Lions de l’Atlas, un match de tous les dangers

Même si les Ivoiriens se la jouent modestes en refusant d’endosser l’appellation de favoris, il n’en demeure pas moins qu’ils sont très attendus à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon. En effet, en leur qualité de détenteurs du trophée, les Éléphants ont leur titre et leur honneur à défendre. Mais les deux premières sorties des pachydermes ivoiriens ont visiblement laissé un goût d’inachevé. Face à la sélection togolaise conduite par Emmanuel Adébayor, l’équipe ivoirienne a fait un nul blanc très décevant. De même, pour la confrontation de ce vendredi contre les Léopards congolais, le match nul (2-2) a installé le doute.

Aussi, pour le dernier match de poule face aux Lions de l’Atlas du Maroc, un véritable exploit s’impose. Car le classement de la poule C se présente comme suit : RDC 4 points + 1, Maroc 3 points + 1, Côte d’Ivoire 2 points et le Togo 1 point – 2. Serey Dié et ses coéquipiers devront impérativement battre le Maroc à la troisième journée pour espérer se qualifier. Mais la tâche ne sera pas du tout facile, car le coach marocain, Hervé Renard, connait bien la Côte d’Ivoire. C’est sous sa houlette que les Éléphants ont remporté leur deuxième CAN en 2015. Plusieurs joueurs de la Séléphanto sont bien connus du sorcier blanc qui entend réussir la passe de trois.

N’empêche qu’Éric Bailly, Wilfried Kanon et autres Serge Aurier entendent montrer à leur ancien coach qu’ils ont mûri et que beaucoup d’eau a coulé sous le pont entre temps. Tous les regards sont donc focalisés sur le mardi prochain. Le vainqueur de cette confrontation directe arrachera le second ticket qualificatif des quarts de finale.