Côte d'Ivoire: violents affrontements entre Policiers et élèves à Man, des banques attaquées

Par Gary SLM
Publié le 23 janvier 2017 à 11:56 | mis à jour le 23 janvier 2017 à 11:56

Il se produit en ce moment de violents affrontements entre les Policiers et les élèves à Man, dans la région du Tonkpi. Les élèves avaient décidé de soutenir leurs parents fonctionnaires et d'entrer aussi en scène pour conduire leurs revendications. Dans les rixes qui ont éclaté, des banques et des commerces furent aussi attaqués.

Man: violents affrontements entre élèves et Policiers

Les élèves de la région du Tonkpi sont en ce moment en affrontement violent avec les Policiers qui essaient de les empêcher de manifester librement pour que leurs revendications soient aussi portées sur la table du gouvernement par l'entremise des autorités de la ville de Man.

Ce lundi matin, après la confusion entretenue par la RTI et certains médias proches du régime que la grève des fonctionnaires serait levée, les élèves bien conscients de la situation que traversent leurs parents n'ont pas cru à ces mensonges de trop du gouvernement et donc, se sont dressés contre tout ce qui pourrait faire échec à cette bonne cause.

En empruntant les voies principales de la ville et manifestant bruyamment avec d'autres badauds qui ont profité de ces soulèvements pour s'attaquer à des commerces et banques de la ville de Man. Les Policiers sont raisonnablement sortis avec des bombes lacrymogènes pour disperser les foules qui se formaient ici et là. Dans la débandade, le cafouillage, les cris sporadiques et le désordre complet, la ville de Man cherche en vain les voies et moyens pour ramener le calme en ce moment.


Rappelons que depuis le 06 janvier 2017, la Côte d'Ivoire n'a pas encore connu une semaine de repos véritable à cause de la fronde sociale qui s'intensifie chaque jour. Hormis les différentes mutineries, la grève des fonctionnaires, soutenue par des manifestations d'élèves et étudiants ne cessent de se radicaliser davantage.