Côte d'Ivoire: Déclaration de la Plateforme Nationale des Fonctionnaires

Par Gary SLM
Publié le 24 janvier 2017 à 12:24 | mis à jour le 24 janvier 2017 à 12:24

La Plateforme Nationale des Fonctionnaires et Agents de l'Etat a produit hier une Déclaration en réaction à la confusion que veut semer le gouvernement qui, par des méthodes barbares et moyenâgeuses, tente en vain d' intimider et de diviser les fonctionnaires sans résoudre en même temps leurs difficultés.

Déclaration des Fonctionnaires au nom de la Plateforme Nationale

" Le 22 janvier 2017, veille de l'exécution du mot d'ordre de grève du 23 au 27 janvier 2017, la Primature a appelé à une rencontre à laquelle la Plateforme a été représentée par une délégation conduite par son Président, le camarade Gnagna Zadi Théodore. Contre toute attente, à l'édition spéciale du journal Télévisé de 23h, le camarade président Gnagna Zadi a fait une déclaration controversée appelant à la suspension du mot d'ordre de grève et à la reprise du travail, dès lundi 23 janvier, à 7h.

-Considérant les résolutions de l'Assemblée Générale du 21 janvier 2017 qui a décidé que toute levée ou suspension du mot d'ordre de grève est soumise à une décision de l'Assemblée Générale,

-Considérant que l'Assemblée Générale extraordinaire des Secrétaires Généraux du dimanche 22 janvier 2017 a réaffirmé les résolutions de l'Assemblée Générale du 21 janvier 2017 relative à la procédure de levée ou de suspension du mot d'ordre de grève,

-Vu que la déclaration du camarade Zadi Président de la Plateforme est contraire à la procédure sus-indiquée, elle est donc nulle et de nul effet.

Par conséquent, le mot d'ordre est maintenu tel qu'indiqué par l'Assemblée Générale du 21 janvier 2017. Par ailleurs, les Secrétaires Généraux de la Plateforme constatant que le camarade Gnagna Zadi Théodore, Président de la Plateforme et l'ensemble de ses vice-présidents demeurent injoignables, réunis en Assemblée Générale extraordinaire, ce lundi 23 janvier 2017, à Abidjan;

1-félicitent et encouragent les fonctionnaires et agents de l'Etat en lutte;

2-condamnent l'attitude du Gouvernement qui est loin de celle de la recherche de solutions et l'invite à apporter des réponses durables aux attentes des fonctionnaires de Côte d'Ivoire;

3-appellent tous les fonctionnaires et agents de l'Etat à rester mobilisés et à l'écoute de la Plateforme.


Fait à Abidjan, le 23 janvier 2017

Le camarade Alidjou Touré

Vice-président du Comité de Contrôle, Porte-parole provisoire des Secrétaires Généraux."




Articles les plus lus