Chine : La recette du PM Li Keqiang pour la stabilité et la croissance

Par Gary SLM
Publié le 28 janvier 2017 à 12:24 | mis à jour le 28 janvier 2017 à 12:24

L'économie florissante de la Chine est devenue un modèle au point de devenir un véritable modèle à travers la planète. Conscients de ce fait, les autorités chinoises ne ménagent aucun effort pour partager leur expérience avec les autres. Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a affirmé que la Chine continuera sa politique économique d'ouverture, encourageant la stabilité et la croissance de l'économie mondiale avec des mesures et des réformes.

Le PM Li Keqiang dévoile la panacée chinoise contre la crise financière mondiale

Conscient qu'il s'agit actuellement d'une « période difficile » pour l'économie mondiale, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a tenu à se prononcer sur la recette que propose son pays pour relever les défis actuels. À en croire le chef du gouvernement chinois : « Après presqu'une décennie, le monde est encore en train de se remettre des conséquences de la crise financière mondiale. La Chine fait face à bon nombre de défis, mais nous choisissons de les relever. » Puis, il ajoute : « Le monde est une communauté de destin. Il est préférable pour les nations d'échanger des biens et des services et de s'unir par des partenariats d'investissements plutôt que d'échanger des piques et de construire des barrières. Si des désaccords surgissent, il nous revient d'en discuter avec respect et un profond sens d'égalité. »

Ainsi, M. Li estime-t-il qu'il est important et opportun pour la Chine et pour le reste du monde d'adopter une ouverture économique. Car il y va de la stabilité et de la croissance de l'économie mondiale. En dépit de certaines difficultés, la mondialisation économique a permis la création et le partage de richesses à une échelle sans précédent. « La Chine maintient sa détermination avec l'Organisation mondiale du commerce et un ensemble de traités de libre-échange multilatéraux visant à promouvoir l'inclusion », a annoncé le chef du gouvernement du géant asiatique.

Les mesures prises par le gouvernement Li Keqiang

Le Premier ministre Li Keqiang a également rappelé une série de mesures mises en place par le gouvernement chinois ces dernières années pour réduire la bureaucratie et les impôts, ouvrir de nouveaux secteurs aux investissements, booster la demande et proposer plus de mesures de protection pour les populations les plus vulnérables du pays. « Davantage de mesures sont en préparation pour nous assurer que les entreprises enregistrées en Chine sont traitées équitablement », révèle M. Li. En outre, il évoque des statistiques prouvant les effets positifs des réformes structurelles de ces dernières années. En 2016, la Chine a réduit, respectivement, plus de 65 millions et 290 millions de tonnes de capacités d'acier et de charbon. Les quelque 700.000 ouvriers licenciés ont été embauchés l'année dernière, a-t-il noté.

Les services et la consommation sont l'un des principaux moteurs de l'Empire du Milieu, ainsi que l'entrepreneuriat et l'innovation. « En même temps, de nombreux modèles économiques sont en plein essor, transformant des services auparavant inimaginables en commodités du quotidien. L'économie de partage liée à l'Internet mobile est l'un des exemples les plus évidents », a affirmé le Premier ministre chinois.

L'économie chinoise se portait bien l'année dernière, avec une croissance de 6,7%, et une création de 13 millions d'emplois par an depuis 2013, et un très faible taux de chômage. « Dans un monde avec une multitude d'incertitudes, la Chine offre une ancre de stabilité et de croissance avec son message constant de soutien à la réforme, à l'ouverture et au libre-échange », a conclu le collaborateur du président Xi Jinping.



Articles les plus lus