Côte d’Ivoire - Ghana : La frontière maritime ivoiro-ghanéenne bientôt délimitée

Par Gary SLM
Publié le 07 février 2017 à 09:24 | mis à jour le 07 février 2017 à 09:24

Le conflit frontalier qui oppose la Côte d’Ivoire au Ghana est en passe de trouver un dénouement les jours à venir. Le Tribunal international du droit maritime d’Hambourg saisi du dossier s’active pour vider ce contentieux maritime à forte odeur pétrolière.

Conflit Côte d’Ivoire - Ghana, le pétrole, la pomme de discorde

Le conflit né de l’exploitation du gisement pétrolier situé à la frontière ivoiro-ghanéenne continue de faire des vagues. Dans l’optique de délimiter une frontière maritime formelle entre la Côte d’Ivoire et son voisin ghanéen, les autorités ivoiriennes avaient saisi le Tribunal international du droit maritime pour trancher le litige. Aussi, cette juridiction située à Hambourg (Allemagne) a ouvert le dossier depuis ce lundi 6 février. En effet, les audiences qui se dérouleront jusqu’à la mi-février permettront de leur tracer une frontière sur le front maritime.

Même si la partie ghanéenne tire motif de ce que cette frontière mitoyenne était commune depuis environ un demi-siècle, Abidjan se plaint toutefois d’une exploitation unilatérale du bloc pétrolier offshore qui se situe dans cette zone par son voisin de l’est. C’est pourquoi Abidjan avait demandé, en 2015, la cessation de toutes activités d’exploration et d’exploitation de l’énergie pétrolifère. Demande qui avait été accordée par ledit tribunal à la partie ivoirienne en en limitant l’exploitation.

Aussi, la décision du Tribunal international du droit maritime est très attendue, car elle permettra assurément d’éviter tout autre différend. Il est indéniable que jusque-là, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont préservé leurs relations de bon voisinage en dépit de ce problème. Mais jusqu’à quand continueront-ils de vivre en bonne intelligence ? Surtout que les conflits de ce genre ont déjà provoqué des guerres et autres défiances à travers le monde.


Notons que d'importants gisements pétroliers ont été découverts dans le Golfe de Guinée. Aussi, depuis la Mauritanie jusqu'en Angola, le scandale géologique est des plus épatant. Sauf que cette manne pétrolière crée le plus souvent des tensions.