France : Bygmalion, il y aura bien un procès Nicolas Sarkozy

Par Gary SLM
Publié le 07 février 2017 à 11:10 | mis à jour le 07 février 2017 à 11:10

Nicolas Sarkozy répondra de l’accusation de financement illégal de campagne électorale devant la justice. Serge Tournaire, le juge d’instruction a ordonné son renvoi en procès ainsi que celui de 13 autres personnes concernées par l’affaire.

Bygmalion, Nicolas Sarkozy sera jugé

L’ancien président de la France, Nicolas Sarkozy est loin d’oublier les tribunaux. La justice de son pays continue de mettre la pression sur lui dans le procès dit de Bygmalion. L’ancien patron du parti Les Républicains est accusé d’avoir triché sur les dépenses de campagne lors de la présidentielle de 2012 perdue contre Français Hollande.

Une source judiciaire a affirmé ce mardi 7 février, dans des propos relayés par Le Monde, que Nicolas Sarkozy a été { renvoyé en procès pour financement illégal de campagne électorale, le juge lui reprochant d’avoir dépassé sciemment le plafond des dépenses électorales, alors fixé à 22,5 millions d’euros.}

Les politiciens français sont habitués aux palais de justice, mais parviennent très souvent à éviter la case prison, surtout ceux de la droite. Pour rappel, Jacques Chirac (ancien président français) et Alain Juppé avaient été condamnés à deux ans et 14 mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.


Dans l’affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy et plusieurs de ses camarades sont poursuivis pour délits de faux ou usage de faux, abus de confiance ou recel, escroquerie ou complicité et complicité de financement illégal de campagne.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat, ''débarque'' chez Molaré