Côte d’Ivoire mutinerie : Les Forces spéciales se déploient à Assinie

Par Gary SLM
Publié le 08 février 2017 à 13:29 | mis à jour le 08 février 2017 à 13:29

En pleine mutinerie à Adiaké, les forces spéciales de Côte d’Ivoire se sont déployées dans la ville d’Assinie. Cette progression s'est faites sans aucun combat ni même de tir d’armes. La prise de position de ces mutins dans cette localité inquiète carrément les populations qui ignorent tout de leurs intentions.

Les Forces spéciales se déploient à Assinie, la population s'inquiète

Les Forces spéciales ivoiriennes sont en colère contre les dirigeants du pays. Selon elles, les autorités prêtent plus d'attention aux militaires issus de l’ancienne rébellion armée. Pour preuve, ces derniers se sont rebellés récemment à Bouaké, Daloa, Man et Yamoussoukro en réclamant 12 millions de FCFA chacun d’une supposée prime Ecomog.

Cette énorme revendication de ces ex-rebelles a rapidement trouvé réponse, ce qui a provoqué la colère de plusieurs autres soldats des autres corps. Les Forces spéciales sont sorties des casernes en début de cette semaine pour montrer leur mécontentement. Ils ont tiré des coups de feu de sommation dans la ville d’Adiaké, à 90km d’Abidjan, pour dénoncer la différence de traitement au sein de l’armée ivoirienne.

Hier, les gradés de l’armée ivoirienne ont été envoyés à Adiaké pour discuter avec eux. Les mutins avaient revendiqué une augmentation de leur solde et le paiement de primes accordées aux soldats qui s’étaient révoltés en janvier, à Bouaké, Man, Daloa…

Comme les ex-rebelles, les Forces spéciales veulent négocier avec Alain Donwahi

Il faut noter que le ministre Alain Richard Donwahi qu'ils souhaitent rencontrer s’était déplacé à Bouaké pour calmer les soldats de l’ex-rébellion. C’est lui qui avait trouvé l’accord sur les 5 millions versé à 8400 de ces éléments avec la promesse d’une rémunération mensuelle de 1 million de FCFA sur 7 mois.


Pour l'heure, aucune information d'une rencontre prévue entre le ministre et ces éléments n'est connue. Les militaires ont progressé pour se déployer en toute discrétion dans la localité d'Assinie, appartenant au département d'Adiaké, région du Sud-Comoé. Cette ville située à 80 km à l'est d'Abidjan est une station balnéaire prisée par les touristes installés pour la plupart à Abidjan.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp