Côte d'Ivoire : En fin de mission, les Casques bleus de l'Onuci quittent le pays

Les Casques bleus de l'Onuci ont plié bagage et définitivement quitté la Côte d'Ivoire. Le dernier contingent est parti dans la nuit du mercredi à jeudi. Reste maintenant la fermeture officielle et définitive de la mission onusienne fin juin prochain.

Les adieux des Casques bleus de l'Onuci

Au terme de la résolution 1528, l'Opération de maintien de la paix des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a été déployée sur les bords de la lagune Ebrié le 04 avril 2004. Aussi, depuis cette date, la force onusienne a oeuvré au rétablissement et au maintien de la paix en Eburnie. Mais après 14 années de présence, et dans un sentiment du devoir accompli, les Casques bleus quittent la Côte d'Ivoire. Le dernier contingent (togolais) a plié bagage et pris son vol définitif dans la nuit de mercredi à jeudi. Toutefois, une poignée de fonctionnaires de la mission onusienne reste encore sur place jusqu'au 30 juin, la fermeture définitive.

Selon Aïchatou Mindaoudou, la mission qu'elle dirige a contribué à un retour durable de la stabilité et de la paix. De passage à New York, la représente spéciale du secrétaire général des Nations unies avaient déclaré : « L’Onuci a rempli son rôle, conformément aux mandats, en 14 ans de présence. Le reste, ce sont les Ivoiriens qui devront le faire dans le cadre démocratique qui existe aujourd’hui. » Toutefois, eu égard aux différentes mutineries qui ont récemment secoué le pays, la diplomate nigérienne exhorte les autorités ivoiriennes à mettre en place une armée professionnelle.

Notons que les principaux contingents de l'ONUCI provenaient du Bangladesh, du Maroc, du Ghana, du Niger, du Pakistan, du Sénégal, du Bénin, du Togo et de la France. Leur départ définitif de la Côte d'Ivoire serait synonyme d'un retour à la normalité au pays. Mais le rapport d'enquête d'une mission parlementaire française dépeint une situation encore précaire. Les Ivoiriens espèrent cependant à un retour définitif à la paix et à la stabilité dans leur pays.