Burkina-Faso: assassiné depuis 27 ans, la tombe d'un étudiant découverte

Par Gary SLM
Publié le 22 février 2017 à 11:59 | mis à jour le 22 février 2017 à 11:59

La tombe de l'étudiant en médecine, Dabo Boukary, assassiné depuis 27 ans après des manifestations au Campus, sous le régime de Blaise Compaoré, vient d'être découverte.

La tombe de l'étudiant Dabo Boukary, assassiné vient d'être découverte

L'étudiant en médecine, Dabo Boukary, a été assassiné par les militaires du régime Compaoré après des manifestations sur le Campus, il y a 27 ans.

Sa tombe vient d'être découverte non loin du Ghana: «La supposée tombe de Boukary Dabo est quelque part non loin de la frontière du Ghana voisin», a déclaré Me Sankara de retour des lieux en compagnie des membres de la famille de l'étudiant en question et du juge d’instruction.

Poursuivant, l'avocat a ajouté que «C’est une tombe qui a résisté à 27 ans d’intempéries mais avec les traces qui ne peuvent pas disparaître, il peut être retrouvé à tout moment», a précisé l’avocat.

L'étudiant Dabo Boukary, en 7 ème année de médecine, avait été enlevé le 19 mai 1990 par les militaires de Blaise Compaoré sur le Campus et emmené dans un endroit inconnu pour être torturé à mort avant d'être retrouvé dans l'un des camps d'entraînement de la ville de Pô (150 km, sud).

Après la chute du régime Compaoré, ‘’les langues se délient et le doyen des juges d’instruction qui s’occupe de ce dossier, a pu concocter un certain nombre d’informations, d’indices, et au regard des témoignages concordants, il a pu convoquer les avocats que nous sommes pour indiquer la ‘’présumée tombe’’, a confié Me Bénéwendé Sankara.


Le 9 janvier 2017, le tribunal militaire a inculpé le colonel Mamadou Bamba, également poursuivi dans le cadre du putsch manqué.