Nigeria: le compte à rebours entre Abubakar Shekau et ses compagnons

Par Gary SLM
Publié le 25 février 2017 à 12:07 | mis à jour le 25 février 2017 à 12:07

Abubakar Shekau, le chef de file de la secte islamique Boko Haram, vient de régler le compte d'un de ses compagnons fidèles, bien connu sous le nom d'Abu Zinnira. Sans détours, le fougueux terroriste a déclaré avoir tué son ami qu'il a accusé de comploter contre sa personne.

Abubakar Shekou règle le compte d'un de ses compagnons

Abu Zinnira ne verra plus le jour, parce que son leader Abubakar Shekou vient de lui faire la peau après l'avoir soupçonné de comploter contre sa personne. Dans une déclaration enflammée comme il aime bien le faire, il a affirmé avoir tué l’ un de ses plus proches collaborateurs , accusé de complot: « Écoutez-moi: j'ai tué Tasiu. Écoutez-moi bien », lâche t-il sans aucun remords dans une vidéo via les réseaux sociaux.

Un complot se fomentait depuis la fin de l'année 2016 contre Abubakar Shekau, commandant du groupe terroriste Boko Haram. Abu Zinnira qui est aussi un porte-parole de la secte est accusé d'avoir tenté de le renverser avec un autre commandant, Baba Ammar. Selon Shekau , les deux hommes auraient mené des combats sans son consentement et fait courir le bruit qu’il était dans l’incapacité de mener l'insurrection.

Cette propagande ne fut pas du goût du leader fou de Boko Haram qui y a vu une stratégie de ses compagnons pour mettre fin à ses jours. C’est au cours d’une réunion qui s’est tenue le 18 Décembre 2016 avec son cercle de commandement et enregistrée sur fichier audio, que Shekau a fait sa déclaration pour « taire les rumeurs ».

Le groupe est actuellement divisée par des luttes internes depuis la nomination d 'Abou Mosab al Barnaoui comme le nouveau chef du califat de l'Afrique de l'Ouest en remplacement d’ Aboubakar Shekar. Abu Zinnira apparaissait dans plusieurs vidéos propagandistes du groupe, notamment celle pour revendiquer l'enlèvement des lycéennes de Chibok en 2014.

L’insurrection de Boko Haram a fait plus de 20’000 morts, 2,6 millions de déplacés depuis 2009, et des milliers de personnes sont toujours entre les mains du groupe.


Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
03
Biz Sur7: actualité people et showbiz de Côte d’Ivoire
Didier Drogba "dragué" en direct par un membre de Kiff no beat
04
Biz Sur7: actualité people et showbiz de Côte d’Ivoire
Burkina: Rama la slameuse jetée en prison, voici pourquoi