Côte d'Ivoire : Emergence 2020, Kaba Nialé avoue l'échec du gouvernement

Par Gary SLM
Publié le 10 mars 2017 à 10:08 | mis à jour le 10 mars 2017 à 10:08

Lors d'une rencontre avec le représentant résident du PNUD, la ministre Kaba Nialé s'est prononcée sur l'émergence 2020. À en croire la ministre ivoirienne du Plan et du Développement, la Côte d'Ivoire ne sera qu'aux portes de l'émergence.

L'émergence 2020, un idéal pour la ministre Kaba Nialé

Depuis l'accession du président Alassane Ouattara à la Magistrature suprême, le maître-mot de l'action gouvernementale est l'émergence 2020. Ainsi, plus qu'un slogan, le président ivoirien avait effectivement engagé de grands projets de construction (Routes, ponts). Ces projets visaient à donner un mieux-être à la population ivoirienne. Selon leurs initiateurs, ces réalisations permettraient, in fine, à la Côte d'Ivoire d'entrer dans l'émergence en 2020. Mais la sortie de Kaba Nialé, ministre du Plan et du Développement, laisse on ne peut plus perplexe. « La Côte d’Ivoire sera aux portes de l’émergence en 2020. J’en suis sure », avait-elle déclaré.

De façon très subtile, Mme la ministre vient ainsi d'avouer que la Côte d'Ivoire ne sera qu'aux portes de l'émergence en 2020 et non à l'émergence elle-même. Même si elle ajoute par ailleurs que « des chantiers importants sont ouverts », l'objectif du gouvernement Ouattara ne pourrait être atteint. Pour certains observateurs, la ministre fait preuve de réalisme, prenant à contre-pied certains discours officiels. À juste titre, l'artiste Tiken Jah Fakoly avait évoqué dans un single que l'émergence 2020 était une utopie.

Bien évidemment, la réalité saute aux yeux des Ivoiriens qui ne cessent de grogner de plus en plus. La grève des fonctionnaires, les mutineries dans les casernes militaires, la fronde sociale et la misère ambiante dans laquelle croupit la population sont autant d'indices qui attestent que la croissance à deux chiffres dont se targue le gouvernement ivoirien ne se répercute véritablement pas sur le quotidien du citoyen lambda. Par conséquent, l'émergence 2020 tant chantée par les actuels gouvernants est de plus en plus assimilée à un leurre.


Notons que la ministre Kaba Nialé recevait Babacar Cissé, Coordonnateur résident des Nations unies et représentant résident du PNUD. C'était en prélude de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) qui aura lieu du 28 au 30 mars prochain au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire d'Abidjan. Au moins 400 participants sont attendus à cette grande rencontre pour réfléchir sur des plans d'émergence en Afrique.




Articles les plus lus