Foot Afrique : Le Mali (FEMAFOOT) suspendu par la FIFA pour ingérence de l'Etat

Par Gary SLM
Publié le 17 mars 2017 à 14:08 | mis à jour le 17 mars 2017 à 14:08

Le Bureau du Conseil de la Fédération Internationale de Football (FIFA) a suspendu le Mali à cause de l’ingérence de l’État dans les affaires de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Récemment, le ministre des Sports du Mali a dissout le Comité exécutif de cette fédération, ce qui n’est pas acceptable pour la FIFA.

L'État malien touche à la FEMAFOOT, la FIFA suspend le pays

Le gouvernement malien, à travers son ministre des sports, a prononcé la dissolution du Comité exécutif de la FEMAFOOT. Pour gérer les affaires courantes de cette instance, il a mis en place un comité provisoire chargé d'organiser, de gérer, d'animer, de promouvoir et de développer le football au Mali jusqu'à l'élection d'un nouveau bureau fédéral.

Pour la FIFA, cette ingérence du politique dans ses affaires n’est pas acceptable et ne reconnait de fait pas ce comité provisoire mis en place par le gouvernement du pays. La conséquence directe de la décision de la FIFA est l’exclusion de toutes les catégories d’équipes du Mali de toutes les compétitions qu’elle organise.

Le comité chargé du football mis en place par les autorités maliennes est interdit d’entretenir des relations avec les autres fédérations affiliées à la FIFA. Les membres de la Fémafoot et la fédération elle-même sont exclus de tous les programmes de développement de la FIFA ou de la CAF.

À noter que le nouveau président de la confédération africaine de football (CAF) est désormais le malgache Ahmad Ahmad. Il a battu le Camerounais Issa Hayatou qui était à la tête de cette fédération de 1988 à 2017, soit depuis 29 ans.



Les commentaires
Prochainement disponible...