Côte d'Ivoire : Marc Wilmots succède à Dussuyer à la tête des Eléphants

Le successeur de Michel Dussuyer est enfin connu. Il s'agit du Belge Marc Wilmots qui avait par ailleurs conduit les Diables rouges (Belgique) à l'Euro 2016.

Sidy Diallo fait son casting et opte pour Marc Wilmots

Parmi les 59 dossiers reçus par la FIF après un appel d'offres, c'est celui de Marc Wilmots qui a été retenu. En effet, la Fédération ivoirienne de football (FIF) était en quête d'un entraineur expérimenté pour diriger les Éléphants de Côte d'Ivoire après leur débâcle de la CAN 2017 au Gabon. Le choix vient donc d'être officialisé, ce mardi, ainsi que le commente Augustin Sidy Diallo, le président de la fédération : « Nous avons fait le bon choix et nous comptons sur le soutien de tous les Ivoiriens. »

Cependant, plusieurs entraineurs de renom préalablement cités ont tous été renvoyés à leur copie. Mais ces derniers ont tenu à garder l'anonymat pour leur éviter de probables déconfitures sous d'autres cieux. Désidérata qu'a effectivement respecté le patron du football ivoirien. « Lors du recrutement des deux précédents entraineurs, ceux qui n'ont pas été retenus n'ont pas apprécié qu'on dévoile publiquement leurs noms », avait-il expliqué.

Notons que les Ivoiriens attendent beaucoup du nouvel entraineur des pachydermes. La précédente CAN a été un véritable fiasco pour les champions d'Afrique 2015. Le jeu en vaut donc la chandelle pour un nouveau départ. Par conséquent, il n'y aura pas de répit pour Wilmots qui devra aussitôt imprimer sa philosophie de jeu à ses joueurs. D'autant plus que la Côte d'Ivoire disputera les 24 et 27 mars, deux matchs amicaux (Russie et Sénégal). Un échec de sa part pourrait d'ores et déjà le mettre sous pression. En pareille occurrence, les regrets et autres récriminations pourraient fuser çà et là.

Tout en visant une quatrième qualification d'affilée pour le Mondial 2018, la CAN 2019 est déjà en ligne de mire. Il y a également la CAN 2021 qui se joue à domicile. Les Ivoiriens auront à coeur de se bâtir une équipe conquérante pour toutes ces compétitions. L'ex-entraineur des Diables rouges de Belgique est donc averti.