France - Afrique : La percée d'Emmanuel Macron en Afrique à un mois de la présidentielle

La présidentielle française se rapproche à grands pas, et Emmanuel Macron entend mettre toutes les chances de son côté. Le candidat d'«En marche» est donc en train de tisser sa toile en Afrique, où il y a plusieurs électeurs français.

Emmanuel Macron s'offre l'Afrique pour la présidentielle

C’est une lapalissade de dire que les élections en France ont des répercussions en Afrique. Et pour cause, l'Hexagone entretient des relations privilégiées et multiséculaires avec plusieurs pays d'Afrique. C'est ainsi qu'à la faveur de la présidentielle française, plusieurs mouvements de soutien au candidat d'En marche on vu le jour en Afrique. Le communicant marocain Hamza Hraoui est le premier à lancer le mouvement au Maroc en août 2016. Débuté timidement, ce mouvement est en train de connaitre une véritable percée dans le royaume chérifien avec plusieurs adhérents et sympathisants.

De même, des pays ouest-africains, dont la Côte d'Ivoire et le Sénégal, sont en passe d'emboiter le pas au Maghreb. Aussi, les Français Jérémy Fabre et Arnaud Floris sont-ils ceux sur qui entend s'appuyer Emmanuel Macron pour appâter les électeurs. Cette initiative est d'autant plus productive que les électeurs français de l'étranger, notamment ceux d'Afrique, sont légion. Si cette mayonnaise prend effectivement, ce sera une véritable bouffée d'oxygène pour le candidat Macron. Surtout que les personnalités qui se prononcent en sa faveur, dont Jean-Yves Le Drian et Manuel Valls, ne se comptent plus. Il est également en tête des sondages avec Marine Le Pen, la candidate du Front national (FN).

Notons que la présidentielle de France se tiendra le 23 avril (1er tour) et le 7 mai (2nd tour).