Guinée Equatoriale: un opposant traîné en Justice pour avoir proféré des injures

En Guinée Equatoriale, on veille sur sa langue. Un opposant, leader bien connu, vient d'être conduit devant la Justice pour avoir proféré des injures contre un cadre du parti au pouvoir qui a très mal pris cet écart de langage et réclame pour cela l'intervention des tribunaux.

Un opposant en Guinée Equatoriale devant la Justice pour avoir proféré des injures

Un opposant politique de renom en Guinée Equatoriale, vient d'être conduit devant la Justice à Malabo, pour avoir proféré des injures sur la personne d'un cadre du parti au pouvoir. comparu devant la justice à Malabo. Il s'agit du très connu Gabriel Nse Obiang Obono.

Le leader du parti Citoyens pour l’innovation de Guinée équatoriale (C .I), Gabriel Nse Obiang Obono a comparu devant un tribunal de Malabo pour « injures » à l’encontre d’un responsable du parti au pouvoir. D’après le secrétaire général du PDGE, Jeronimo Osa Osa Ecoro, l’opposant l’aurait accusé d'avoir fait une offre de 500 millions de FCFA (760.000 euros) à l'ancien secrétaire général du CI, aujourd'hui limogé du parti de l'opposition.

L’opposant a dénoncé une nouvelle manœuvre du parti au pouvoir pour l'empêcher d'aller aux élections sénatoriales, législatives et municipales de 2017 , comme pour la présidentielle. Revenu au pays après 13 ans d'exil, Gabriel Nse Obiang Obono encourt six mois de prison, une interdiction de diriger tout parti politique et une amende de 200 millions de FCFA (304.000 euros). L'affaire bat son plein en ce moment en Guinée Equatoriale.

Âgé de 74 ans , le Président Obiang Nguema, qui brigue un nouveau septennat à 73 ans, avait été réélu en 2009 avec 95,37% des voix.