Mali: installation des autorités touareg de Tombouctou et Taoudéni

Par Gary SLM
Publié le 21 avril 2017 à 15:42 | mis à jour le 21 avril 2017 à 15:42

Le Gouvernement du Mali vient de faire un pas important vers la paix en achevant enfin l'installation des autorités touareg, désormais confirmées dans leurs tâches respectives, au Nord du pays, précisément à Tombouctou et à Taoudéni.

Les autorités touareg enfin installées à Tombouctou et à Taoudéni

C'est un pari réussi par le Gouvernement du Mali qui vient enfin d'installer les autorités touareg de Tombouctou et de Taoudéni, au nord du pays. Gênée par une série de reports, c'est désormais chose faite, les autorités intérimaires touareg sont bien confirmées à leurs postes respectifs.

Ce jeudi 21 avril 2017 a été un jour heureux pour les chefs de ces régions susmentionnées. On note précisément cinq chefs installés suivant les cinq régions du Nord dont les autorités intérimaires viennent ainsi d'être confirmées dans leurs tâches respectives.

Plus clairement, il faut rappeler que l'agitation dont est victime le Mali par les attaques sporadiques de divers groupes armés, terroristes ou non, a pour cause profonde le partage du butin du vaste Mali entre les peuples devenus des forces en présence qui réclament chacune sa part.

Un accord par exemple avait été signé entre le Congrès pour la Justice dans l'Azawad (CJA) et le Gouvernement à ce sujet. L'accord ayant été respecté, les groupes touareg ont décidé de faire leur part, c'est-à-dire de restaurer l'autorité de l'Etat dans la zone qu'il contrôle désormais, afin de garantir les élections à venir.

Les chefs Boubacar Ould Hamadi et Hamoudi Ould Sidy Ahamed, ont été officiellement investis comme présidents dans leurs fonctions à Tombouctou et à Taoudéni. En signe de respect aussi de leur part vis-à-vis des engagements pris avec le Gouvernement, ils ont aplani les sentiers du Nord du Mali pour que les mouvements du Gouvernement soient fluides à jamais.


Reste maintenant à convaincre aussi les autres groupes rebelles terroristes touareg à entrer dans cette optique de dialogue et de partage du pouvoir en vue de la paix et de la stabilité au Mali.