Sénégal: le Président Macky Sall chasse du Gouvernement un Ministre de valeur

Par Gary SLM
Publié le 03 mai 2017 à 16:28 | mis à jour le 03 mai 2017 à 16:28

Le Président Macky Sall du Sénégal vient de chasser du Gouvernement le Ministre Thierno Alassane Sall, désormais ex-ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, pour une affaire de contrat juteux non signé.

Le Ministre Alassane Sall chassé du Gouvernement par le Président Macky Sall

Le Président Macky Sall vient de limoger du Gouvernement sénégalais, son ex-ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall. A l'origine de cet acte du Gouvernement, une affaire de signature de contrat juteux de pétrole qui a mal tourné.

On le sait, le Président du Sénégal Macky Sall a horreur de la contradiction. Il n'aime pas qu'on lui résiste surtout quand l'affaire sent le pétrole et donc, les sous. La société française "Total" devait jouir d'une licence d'exploration que devait signer l'ex-ministre Thierno Alassane Sall, qui a refusé de le faire même sur insistance du Président Sall.

Selon l'ex ministre, il était préférable d'octroyer la licence en question à l'entreprise "Komos" propre au Sénégal même puisque de Rufisque, de Dakar donc, au lieu de remettre ces puits de pétrole encore et encore à la France. Le Président Macky Sall a affiché un niet catégorique et après de vives discussion entre son ministre et lui, il a décidé de le limoger.

Un décret signé par le Président Sall a donc été pris chassant officiellement du pouvoir l'ex ministre Thierno Alassane Sall du Gouvernement sénégalais. La gestion du département de l’énergie et du développement durable a été confiée au chef du gouvernement Mouhamed Boun Abdalah Dione .

De mémoire au Sénégal, le Ministre Thierno Alassane Sall, Ingénieur en télécommunication et en aviation civile, jouit d'un reconnaissance intellectuelle, professionnelle et morale. Tous reconnaissent son intégrité et son patriotisme :" Il est un homme de vérité, de principe. Il ne peut pas faire de la politique telle qu’elle est pratiquée au Sénégal, parce que c’est un homme de valeurs”, témoignait l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye.


Quant à l'opposant Ousmane Sonko, Président du parti Pastef- Les Patriotes, " Il était l'un des rares ministres de la galaxie beige marron qui semblait avoir des valeurs intellectuelles et morales intactes. Évidemment, avec de telles dispositions, il est impossible de faire long feu dans cette gouvernance sombre et vicieuse", a t-il tranché.




Articles les plus lus