RDC : Quand Vital Kamerhe se cherche dans le paysage politique congolais

Par Gary SLM
Publié le 15 mai 2017 à 18:19 | mis à jour le 15 mai 2017 à 18:19

C'est à croire que Vital Kamerhe a du mal à s'imposer dans l'actuel paysage politique congolais. L'opposant congolais est pris entre le marteau du pouvoir et l'enclume de l'opposition.

Vital Kamerhe vomi et part et d'autre

Vital Kamerhe entend se faire une place de choix sur l'échiquier politique national. Mais ce n'est nullement aisé pour l'ex-président de l'Assemblée nationale congolaise qui continue de chercher ses repères. En effet, l'opposant est depuis peu mis sous éteignoir après la signature de l'accord de la Saint-Sylvestre. Car, un accord préalable entre la majorité présidentielle et le camp de Kamerhe avait permis à Samy Badibanga d'être nommé Premier ministre en RDC.

Cependant, cet accord avait été par la suite foulé au pied par la classe politique congolaise. Et depuis ce temps, le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a du mal à se faire une place au soleil. Du côté de l'opposition, il est perçu comme un bras séculier du président Joseph Kabila. Et pourtant, la majorité voit en lui un « traître ».

C'est donc dans cet imbroglio qu'il tente de se frayer un chemin. Aussi, pour la prochaine présidentielle qui se profile à l'horizon, Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi entend faire parler de lui. Telle est la confidence faite par l'un de ses proches : « Il nous a dit que notre priorité devait être les élections, avec une alternance pacifique. »