Niger: le Président Mahamadou Issoufou fait condamner l'opposant Amadou Djibo

Par Gary SLM
Publié le 30 mai 2017 à 13:39 | mis à jour le 30 mai 2017 à 13:39

Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou vient de faire condamner l'opposant Amadou Djibo. Il s'agit du bien connu opposant nigérien, Amadou Djibo, qui vient d'être accusé de "complot" pour renverser l'actuel Président Mahamadou Issoufou du pouvoir au Niger.

L'opposant Amadou Djibo condamné au Niger par le Président Mahamadou Issoufou

Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou vient de se débarrasser d'un adversaire tenace, gênant et encombrant pour lui. Il s'agit de l'opposant nigérien, Amadou Djibo, qui vient de prendre six mois de prison ferme pour "complot" contre le pouvoir actuel.

Accusé de comploter contre le régime Mahamadou Issoufou, l'opposant Amadou Djibo était devant le tribunal face au juge, lorsque la sentence de sa condamnation a été prononcée, à savoir une peine de six mois d’emprisonnement .

Celui que les Nigériens appellent affectueusement "Max" écopera d'un semestre en prison, ce qui mettra à coup sûr à mal, l'allure que l'Opposition nigérienne avait prise pour mettre au pas le pouvoir actuel du Président Mahamadou Issoufou.

La nouvelle de sa condamnation a été divulguée par le Ministère public qui ne fait que rappeler sans cesse sur la chaîne nationale du Niger, l'information comme pour décourager les partisans d'Amadou Djibo.

En revanche, Souley Oumarou, avocat aussi de l'opposant condamné, pense que cette décision est purement politicienne, car elle vise à «décimer » l’opposition, d'où ces errements ou ce « tâtonnement juridique » utilisé par le pouvoir Issoufou. Jusqu'au 06 juin prochain, l'opinion nationale et internationale sera située sur le verdict final.

Pour rappel, Amadou Djibo a été arrêté il y a deux semaines à son domicile, pour avoir été trop critique face au régime Mahamadou Issoufou. Que fait-on alors de la liberté d'expression démocratique au Niger?



Articles les plus lus