CIV : Réconciliation nationale, des députés pro-Soro interpellent le Pdt Ouattara

Des députés pro-Soro ont appelé le président Ouattara à privilégier la réconciliation nationale. Pour Alain Lobognon, porte-voix de cette plateforme, les Ivoiriens aspirent véritablement à vivre ensemble. Ce qui n'est pas le cas actuellement.

La réconciliation nationale, une nécessité selon les députés pro-Soro

La réconciliation nationale est d’autant plus une nécessité que des députés pro-Soro en ont fait leur cheval de bataille. Emboîtant le pas au PAN Guillaume Soro, l’Honorable Alain Lobognon a tenu à s’adresser directement au premier des Ivoiriens : « Les élus de la Nation appellent le président de la République, son excellence Alassane Ouattara à privilégier toutes les initiatives utiles à la matérialisation du pardon et de la réconciliation entre tous les Ivoiriens. »

Très proche de Soro, le député de Fresco ne ménage aucun effort pour soutenir les idéaux de son leader. A cet effet, il a été porté à la tête d’une trentaine de parlementaires issus de tous les bords politiques afin de demander au chef de l’Etat d’œuvrer à rapprocher davantage les Ivoiriens divisés par plus d’une décennie de crise socio-politique. Cela passe nécessairement par la libération des détenus, tel que l’a également demandé l’ex-Premier ministre : « Libérez ceux qui doivent l’être, et à condamner les coupables ! » a-t-il martelé, avant d’ajouter : « Certaines personnes sont en prison depuis six ans alors qu’elles pourraient bénéficier de liberté conditionnelle. Il faudrait pouvoir étudier des mesures d’amnistie, et pourquoi pas de grâce au niveau présidentiel. »

L’ex-ministre des Sports dit insister sur cet aspect des choses, car « la question de la réconciliation se pose tous les jours ». Il s’agit donc de « briser ce climat de méfiance et de division » qui prévaut actuellement entre Ivoiriens.

Notons que c’est l'Alliance du 3 avril, plateforme politique parlementaire très proche de M. Guillaume Soro, qui lance cet appel. Composée de « plusieurs personnalités de la société civile » et une trentaine de parlementaires, ce groupe se veut très actif. Aussi, leur leitmotiv est la réconciliation nationale. Aussi, invitent-ils l'ensemble des Ivoiriens, avec à leur tête SEM Alassane Ouattara, à créer les conditions d'une véritable nation ivoirienne.