Côte d'Ivoire : L'affaire des 8400 soldats mutins n'est pas encore réglée

L'affaire des 8400 soldats mutins est visiblement loin de son épilogue, ce que laisse entendre un des membres de ce contingent. Ce dernier déclare que plus d'un millier d'éléments des 8400 n'ont jusqu'à présent perçu aucun centime de la prime Ecomog.

Des éléments des 8400 soldats mutins grognent toujours

Alors que l'on croyait les revendications des 8400 soldats mutins quasiment résolus, que d'autres éléments surgissent à nouveau. En effet, un individu se présentant comme faisant partie des ex-Forces nouvelles a contacté Afrique sur 7. A la question : « Le gouvernement dit qu'il ne reste plus que 2 millions à verser à chacun des 4800 et que l'argent est disponible », il met en lumière un autre aspect.

"Parmi les 8400 soldats, il y a plus de 1200 ex-soldats qui ne sont plus sur les rangs. Mais puisque c'est une mission qu'ils ont effectuée, ils doivent bénéficier de la prime." Toujours selon notre interlocuteur « sur les 1200, il y a des décédés, des radiés, des déserteurs, des démissionnaires et des retraites. » Ceux-ci "attendent leurs primes, parce que le président a décaissé pour de l’argent pour 8400 personnes ».

Si cette information est avérée, alors l'on pourrait craindre un autre rebondissement à propos de cette prime Ecomog. D'autant plus que les 1200 ex-rebelles qui ont également accompagné le président Alassane Ouattara au pouvoir n'auraient encore rien perçu. Leurs anciens frères d'armes qui ont déjà touché 10 millions de FCFA et attendent le reliquat de deux-millions. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait à juste titre évoqué le paiement de cette somme dans ce mois.

A noter que plus de 6 milliards de FCFA avaient été retournés par des banques au trésor public ivoirien. Plusieurs soldats censés encaisser l'argent mis à leur disposition ne s'étaient pas présentés. Reste à savoir si les fonds son toujours disponibles pour satisfaire leurs revendications.

Il y a quelques mois les mutins avaient menacé de perturber les jeux de la Francophonie qui se dérouleront en Côte d’Ivoire, à Abidjan, du 21 au 30 juillet 2017.