Côte d'Ivoire : Nicolas Sarkozy (re)intronisé roi à Abidjan pendant 2 jours

Nicolas Sarkozy a reçu des honneurs dignes d'un véritable chef d'Etat lors de son séjour à Abidjan. De hautes personnalités ivoiriennes, à commencer par le président Ouattara, se sont disposées pour accueillir chaleureusement l'ex-président français.

Nicolas Sarkozy met Abidjan à ses pieds

Nouvellement nommé membre du conseil d'Administration du groupe Accor, Nicolas Sarkozy était à Abidjan du 18 au 20 juin dernier. Il n'est plus aux affaires certes, n'empêche que l'ancien président français était très adoubé par les autorités ivoiriennes qui lui ont réservé un accueil digne d'un président en fonction. En effet, Le président Alassane Ouattara himself est allé accueillir son ami et ancien collègue au pavillon présidentiel de l'aéroport FHB où ils ont eu un tête-à-tête à l'abri des oreilles indiscrètes. Par la suite, le président Sarkozy et sa délégation d'hommes d'affaires français ont été reçus au palais présidentiel ivoirien.

Logé dans une suite présidentielle au Sofitel Hôtel Ivoire, un ballet incessant de personnalités ivoiriennes a également été observé. Du PM Amadou Gon Coulibaly au ministre des Infrastructures Amédée Koffi Kouakou et bien d'autres personnalités sont allés rencontrer l'ex-président. C'est à croire que sa côte n'a nullement baissé sur les bords de la lagune Ébrié, bien qu'il ne soit plus président de la République.

Un parcours digne d'une visite d'État, avec à la clé un dîner chez l'ambassadeur de France et une promenade lagunaire. Loin d'être fortuits, tous ces égards envers l'ancien président français sont la résultante de son action décisive lors de la crise postélectorale en Côte d'Ivoire. Alors président en exercice, il avait déployé l'opération française Licorne aux côtés des forces pro-Ouattara et l'ONUCI pour combattre Gbagbo. Ainsi, par la conjugaison de leurs forces, l'ex-président ivoirien a été défait. Ce pourquoi les actuelles autorités ivoiriennes vouent à l'ex-président français cette reconnaissance quasi-éternelle. De même, l'amitié entre Sarkozy et Ouattara semble traverser le temps, les évènements ainsi que les frontières. Ceci explique donc cela.