Libye: des migrants en putréfaction découverts à Tripoli

Macabre découverte de cadavres de migrants retrouvés en état de putréfaction avancée à Tripoli, comme le relate Croissant-Rouge. Dans une puanteur nauséabonde ces morts en décomposition ont été retrouvés ; c'est ce qui anime l’actualité.

En état de putréfaction avancée, des migrants découverts à Tripoli

Des migrants en état de putréfaction avancée ont été découverts avant-hier mardi 27 juin 2017, à Tripoli, selon le Croissant-Rouge. Tout près de la banlieue de Tajoura, des cadavres de migrants décomposés ont été découverts gisant sur une plage et au milieu des rochers, morts noyés dans la méditerranée.

Le flux migratoire excessif des Africains subsahariens vers les côtes européennes, italiennes et espagnoles, via la Libye et le Maroc, dénote non seulement un espoir de trouver le bonheur ailleurs (en Europe), mais aussi et surtout, le besoin de reprendre à l’Occident une part des richesses pillées à l'Afrique par les Colonialistes.

Sinon comment saisir ou comprendre, qu’en dépit des milliers de morts causées par ce périple de la migration à travers les déserts, par la méditerranée Avec, en plus, la maltraitance des passeurs libyens, les migrants subsahariens s’entêtent et s’accrochent à leur idéal. Leur nombre est même en augmentation sur les routes meurtrières de l’aventure ?

A noter que les Autorités italiennes apportent régulièrement de l’aide, notamment, récemment aux 800 migrants qui se trouvaient en grande difficulté. On pouvait lire sur les visages des autorités italiennes une obligation de prêter secours à des êtres humains, dont des enfants, qui ont tellement souffert le martyr sur le chemin qui les a conduits jusqu'en Italie.