RDC : Tueries au Kasaï, jusqu'à la perpétuité pour des militaires congolais

Par Gary SLM
Publié le 14 juillet 2017 à 13:42 | mis à jour le 14 juillet 2017 à 13:42

  1. Sept militaires congolais viennent d'écoper de peines allant de 15 ans jusqu'à la perpétuité. Le tribunal militaire de Mbujimayi en a ainsi décidé dans l'affaire des tueries perpétrées dans le Kasaï oriental.

Des militaires congolais, tueurs du Kasaï, condamnés

Le Kasaï oriental est devenu un véritable mouroir pour les personnes qui y vivent ou celles qui s'y aventure t. Plusieurs vidéos montrant des massacres de populations civiles dans cette région ont fait le tour de la toile. De plus, plusieurs fosses communes ont été découvertes çà et là dans cette partie du territoire congolais. Deux émissaires de l'ONU, envoyés pour effectuer des enquêtes, ont payé de leur vie ce déplacement.

Eu égard à tous ces massacres qui ne cessent de hanter les populations congolaises, la justice a décidé de sévir. Ainsi, sept militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont été reconnus coupables de meurtre et dissipation de munitions de guerre par le tribunal militaire de Mbujimayi. Ils ont été condamnés à des peines allant de 15 ans à la perpétuité. Un adjudant a écopé d'un an de prison ferme et d'un an avec sursis pour n'avoir pas dénoncé les crimes commis. Un autre, qui gardait le véhicule et les munitions au moment des faits, il a été purement et simplement acquitté. Ces condamnations devraient calmer les ardeurs d'autres aventuriers qui se livrent à des massacres tous azimuts.



Articles les plus lus