Nigeria: les populations lancent un ultimatum au Président Buhari pour son retour au pays

Les populations nigérianes viennent de lancer un ultimatum au Président Muhammadu Buhari pour son retour au Nigeria. Ils étaient déterminés à travers diverses manifestations organisées dans les rues de Lagos, d'Abuja et autres villes du pays à réclamer délai à l'appui le retour de leur Président ou alors sa démission.

Les Nigérians au Président Buhari : "rentrer au pays ou démissionner"

Le Nigeria était en ébullition hier mardi 15 août 2017, à cause de diverses manifestations qui ont été lancées par les populations nigérianes lasses des incertitudes qui demeurent sur le retour ou non du Président Muhammadu Buhari au Nigeria.

«Resume ou Resign», c'est-à-dire « reprendre fonction ou démissionner », était le slogan ultimatum lancé à l'endroit du Président malade en séjour prolongé au Royaume-Uni. La semaine dernière, le porte-parole de la Présidence, Femi Adesina avait laissé entendre que le Président Buhari attendait l'ordre de ses médecins avant de rentrer ou non au pays.

Cela a fâché les populations qui ont diversement apprécié cette plaisanterie de mauvais goût. Pour ces populations, si le Président malade n'est pas en mesure de revenir aux commandes des affaires étatiques nigérianes, qu'il démissionne car de toutes les façons l'on pourra toujours le comprendre à cause de la maladie qui a eu raison de lui. Ce qui n'est pas de son fait.

Mais de là, à vouloir ruser avec le peuple, les Nigérians ont dit non et ont engagé des manifestations pour crier leur mécontentement. Bien évidemment, les événements ne se sont pas passés sans accrochages; il y a eu une contre-attaque apportée par les partisans du Président Muhammadu Buhari qui demandent le respect de l'autorité dans l'épreuve de maladie qu'il traverse.

Pour l'heure le Gouvernement n'a pas réagi à ces manifestations.