Togo: le Parti National Panafricain (PNP) prend les rues de Lomé

Le Parti National Panafricain (PNP), nouveau-né au sein des partis politiques du Togo, a décidé de prendre les rues de Lomé, la capitale togolaise, et de celles d'autres villes de l'intérieur du pays pour faire aboutir des revendications touchant à la Constitution et au droit de vote.

Les rues de Lomé bientôt assiégées par le Parti National Panafricain (PNP)

Le samedi prochain 19 août 2017, le nouveau Parti National Panafricain (PNP) dirigé Tipki Atchadam projette de descendre dans les rues de la capitale Lomé et de celles de bien de grandes villes de l'intérieur du pays (Anié, Sokodé, Bafilo, Kara) pour réclamer le rétablissement d'un certain ordre ancien.

Le Dr Sama Kossi, Secrétaire général dudit parti, a clarifié les choses en ces termes: « le PNP organise une marche pacifique publique le samedi 19 août 2017 pour exiger le retour à la Constitution consensuelle du 14 octobre 1992 et l’effectivité du droit de vote de la diaspora », a t-il mentionné dans son communiqué.

Face à la détermination du jeune parti de l'Opposition sénégalaise, le parti au pouvoir, à savoir l'Union pour la République (UNIR), a du céder la place au PNP ce même samedi 19 août 2017, afin de tenir sa manifestation et éviter des heurts inutiles dans les villes du Togo.

Cette manifestation a la particularité d'être organisée de manière simultanée au Togo et à l'extérieur du pays. Il s'agit d'une révolution que veut apporter le nouveau parti pour donner au Togo un visage tout neuf de la vie politique, grâce à l'expérience d'une jeunesse montante et qualifiée.