Libye: nouvelles mesures prises pour les migrants par le gouvernement

Le gouvernement libyen a pris de nouvelles mesures pour les migrants dont la misère et les maltraitances ont animé et continuent d'animer l'actualité dans le monde. Récemment, ce sont près de 135 migrants nigérians qui ont été détournés de leur aventure pour l'Europe et qui ont été rapatriés tout simplement.

Le gouvernement libyen arrête pour les migrants des mesures originales

Désormais les migrants doivent se faire en Libye à l'idée des nouvelles mesures qui ont été prises pour eux, afin de leur éviter tous ces malheurs qui ont assombri l'actualité mondiale à leur sujet. Pour concrétiser leur décision, le gouvernement libyen a fait retourner au bercail 135 migrants nigérians en route pour l’Europe.

Ces migrants subsahariens ont été renvoyés dans leur pays par les autorités libyennes sans aucune forme de procès. Il s'agit pour le gouvernement libyen de redorer le blason de sa diplomatie qui a été salie par toutes ces horreurs vécues par les migrants subsahariens ces derniers temps en Libye.

En effet, les migrants africains ont connu des vertes et des pas mûres dans leur aventure pour l'Europe. Les autorités libyennes veillent désormais au grain et n'ont pas manqué de stopper les migrants nigérians qui cherchaient vaille que vaille à atteindre les côtes européennes, pour les renvoyer dans leur pays d'origine via le centre de Triq al-Sikka dans le centre-ville de Tripoli et l'aéroport de Mitiga.

L'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a épaulé le gouvernement libyen dans ces nouvelles mesures qui consistent à rapatrier désormais tout migrant pris dans les mailles des filets de l'Etat libyen.